Allianz-riviera pas niçois

Au lendemain de la Nuit de Cristal, Eduard Hilgard, président de la fédération des assurances du Reich (Reichsgruppe Versicherungen) et directeur d'Allianz, est pris entre la nécessité de rembourser les Juifs assurés pour les dégâts commis par les nazis et le refus de les indemniser, dans la mesure où l'État a couvert ces attaques. Avec la disparition ou l'exil des Juifs allemands, Allianz s'est refusée à payer les indemnités dues au titre d'assurance-vie et s'est au contraire tournée vers l'assurance de la Solution finale : ainsi, Allianz a été l'assureur d'installations SS et d'entreprises installées dans les camps de concentration (source wikipédia)

Permalien

Commentaires sur Allianz-riviera pas niçois

Nouveau commentaire

A: Caricatures : 79 photos

DiaporamaDiaporama