ESTROSI_ET_LE_DOIGTAprès un peu plus d'un an de mandature de Christian Estrosi, et quelques simulacres de démocratie le constat est affligeant!
Il a berné les Niçois, dumoins les 25% d'électeurs inscrits qui ont voté pour lui au deuxième tour des municipales de 2008.
Christian Estrosi avait pour slogan "Je dis ce que je fais, je fait ce que je dis"...Il a omis de préciser la durée de validité de cette devise.Comme le disait un indéboulonnable homme politique de "Ma-reu-sseuai-illeu": Les promesses n'engagent que ceux qui les écoutent !
Hormis le fait qu'il ait troqué son mandat de président du conseil général du 06 contre celui de maire de Nice, nous pouvons constater que sa situation au niveau des mandats électoraux est identique à celle d'avant les élections municipales de 2008 avec en prime Eric Ciotti élu président du CG 06 suite à une cession de rattrapage six mois après sa déroute dans la première circonscription, et la ville de Nice dirigée par Benoît Kandel, premier adjoint et ex colonel de gendarmerie alsacien débarqué dans notre région depuis moins de 5 ans !
Ceux qui ont voté pour Christian Estrosi aux élections municipales l'auraient ils fait s'ils s'étaient imaginés la situation de Nice 15 mois plus tard?
On peut sérieusement en douter !
En tout cas celà ressemble vraiment à un "doigt d'honneur" fait à l'adresse de tous les Niçois !
Il faudra bien un jour en rendre compte...