La « coulée verte » livrée par Estrosi avec tambours et trompettes, affublée en première page par Nice-matin du titre « coulée des merveilles » (il leur en faut peu...), a couté la coquette somme de 40 millions d'€uros aux contribuables niçois , et  fait une belle jambe aux habitants et autres visiteurs du Vieux-Nice qui n'ont plus d'endroit pour se garer. Aujourd'hui il ne faudrait pas oublier le sort qui va être réservé au stade du Ray dans un avenir proche...

Les habitants de Nice-nord, à défaut de coulée verte risquent de voir une avalanche de béton ! Même si les touristes venus en  safari photo et amateurs de poutres en ferraille géantes visitent moins cette partie de la ville, les contribuables du nord de Nice sont en droit d'avoir aussi des espaces verts et des installations sportives à proximité...

Les Médias Libres Niçois, par l'intermédiaire du site PAÏS NISSART vous invite à participer à un sondage concernant l'avenir du stade du Ray. Votez librement:

stade du ray