Crimée: les étranges leçons de droit international faites par la France à la Russie.

On croit rêver !

poutine-hollande-criméeFrançois Hollande souhaite éviter " un rattachement de la Crimée à la Russie ", précisant même que " le référendum sur l'indépendance de la Crimée prévu dimanche n'a aucune base l'égale."
Petit rappel historique et juridique au président de la France qui a annexé le Pays de Nice en s'appuyant sur une base autrement plus illégitime:

  • Mars 1860, traité invalide et par la suite non respecté.
  • Avril 1860, occupation militaire française suivie d’un plébiscite truqué.
  • 1871, dictature à Nice suite au soulèvement séparatiste.
  • 1940 : suspension du traité de Turin.
  • Février 1947, traité de Paix international : non respect des clauses fixant les modalités de remise en vigueur du traité de Turin…

Mr Hollande ne semble pas au courant, comme dans d'autres domaines d'ailleurs, que le 24 mars 2010, Alain Roullier-Laurens et Jean de Pingon ont interpellé les Pays signataires du traité de paix international de 1947 concernant l'illégalité de l'occupation des Pays de Nice et de Savoie par la France ! 

Mr Hollande ne sait donc pas non plus que de Genève, ce même jour,  les représentants Niçois et Savoisiens ont adressé ce texte historique à tous les Ambassadeurs des puissances signataires du Traité de Paix de 1947, accrédités en Suisse, afin qu'ils le transmettent à leurs gouvernements, parmi lesquels se trouvait... la Russie.

Les signataires de la Déclaration de Genève ont informé le même jour, le Secrétaire général de L’O.N.U. afin lui faire connaître le statut juridique de Nice et de la Savoie, pays colonisés qui sont concernés au premier chef par les articles I et 102 de la Charte des Nations Unies ainsi que par la résolution 55/146 adoptée le 08 /12 /2000 par l’Assemblée générale de l’O.N.U. qui disposait que l’année 2010 serait l’année ultime de la deuxième Décennie internationale de l’élimination du colonialisme. Nice et la Savoie se trouvant au nombre des derniers pays colonisées devant faire l’objet d’un processus de décolonisation semblable à celui de la Nouvelle Calédonie.

Et la France, en toute modestie, se permet de donner des leçons de droit international à la Russie...

La France, plus à une contradiction près, avait soutenu l'indépendance du Kosovo en 2008. Dans un avenir proche, les leçons de droit international données depuis des decennies au monde entier par Marianne risquent de lui revenir en pleine figure tel un boomrang !

Parce que " Charité bien ordonnée commence par soi-même "...

Posté par LIBERA NISSA à 10:01 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


21 mars 2014

Les drapeaux niçois pour fêter le IVèmè anniversaire de la Déclaration de Genève !

Pendant que la France s'offusque des évènements qui se déroulent en Crimée, en lisant le droit international d'une façon pour le moins sélective , ce 24 mars nous fêterons le quatrième anniversaire de la Déclaration de Genève signée en 2010 !


Pour rappel,
Alain Roullier-Laurens (président de la L.R.L.N) et Jean de Pingon (fondateur de la ligue savoisienne) avaient interpellé la communauté internationale concernant l'abrogation du traité de Turin, seul lien juridique entre la Savoie et le Pays de Nice d'une part et la France d'autre part.

Leurs arguments étaient étayés par des documents Onusiens irréfutables qui sont celui du secrétariat des Nations Unies confirmant l'inexistence d'un quelconque enregistrement du Pays de Nice et de la Savoie (ainsi que de la Corse) par la France, ainsi que les articles concernant la charte des Nations Unies qui démontrent formellement et ce grâce à l'article 44 alinéa 1, 2 et 3 du traité de paix international signé en 1947 ainsi que l'article 55 de la constitution française, l'impossibilité d'enregistrer Nice et la Savoie du fait de l'abrogation définitive du traité de Turin !

Le 24 mars, nous invitons les habitants du Pays de Nice à mettre en évidence le Drapeau Niçois pour rappeler que le droit international doit être appliqué PARTOUT dans le monde, et par TOUS les pays signataires du traité de paix international de 1947 !

ONU Nice Savoie

Posté par LIBERA NISSA à 10:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

18 mars 2014

Municipale 2014 à Nice: Le Parti Niçois communique !

Communiqué du Parti Niçois-Partit Nissart du 17 mars 2014

Parti_nicois_2_1Suite au décès de notre président et tête de liste M. Alain Roullier-Laurens, le bureau politique du Parti Niçois-Partit Nissart a décidé, par respect pour la mémoire de notre leader, de ne pas présenter de candidat à l'élection municipale à Nice du 23 et 30 mars.

Au moment de la disparition de notre président, notre liste était bouclée et nous nous apprêtions à nous engager dans la bataille. Le sort en a voulu autrement...

 

Nous nous sommes alors posé la question d'éventuellement soutenir une liste qui défendrait au moins les fondamentaux de l'identité niçoise, malmenée par la majorité municipale sortante.

 

M. Robert Injey (Front de Gauche), soutenu par un parti hostile à toutes formes de régionalisme, farouchement opposé à la charte des langues régionales et rejetant les particularismes.

 

M. Allemand, représentant à Nice d'une région dans laquelle les Niçois ne se reconnaissent pas, est directement piloté de la rue Solferino à Paris. Son opposition n'était qu'une façade, tournant parfois même à la complicité. 

 

La dissidence menée par M. Betatti, avec une liste qui se revendiquait apolitique et ouverte à la société civile, s’est finalement avérée être un écran de fumée. Dans les dix premiers de sa liste, la plupart sont des politiciens issus de l’actuelle majorité (parmi lesquels se trouve l' ex-premier adjoint), cherchant uniquement à sauver leur place, ils sont co-responsables de la gestion hasardeuse municipale.

 

Le Front National représenté par Mme Arnautu, touriste parachutée directement depuis Paris, a comme seul thème de campagne de faire d’une élection locale, un référendum national. Tout comme le Front de Gauche, le Front National est  hostile à toutes formes de régionalisme, farouchement opposé à la charte des langues régionales et rejette les particularismes en qualifiant le tout de « communautarisme ». C’est un corps étranger à notre ville, à notre histoire, à nos mœurs, à ce que nous sommes intrinsèquement.

 

Restent les listes menées par les recalés du Rassemblement Bleu Marine (Peyrat / Cotta / Vardon) qui à coup de décimales essaieront de punir le FN (dont ils ont fait partie, rêvent de l’être ou d’y retourner) pour avoir osé snober leurs augustes personnes.

 

La question d’un soutien à vite trouvé sa réponse car malheureusement aucune tête de liste ne semble s'intéresser réellement à Nice et aux Niçois…

 

Le Parti Niçois-Partit Nissart appelle donc les Niçois à voter blanc pour cette élection.

 

Fin de communiqué

 

 

 

Posté par LIBERA NISSA à 11:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,