23 novembre 2013

Municipale 2014: Mais que fait Benoît Kandel à Nice ?

Benoit KandelL'ex colonel de gendarmerie alsacien, arrivé chez nous il y a une dizaine d'années seulement, a été condamné en appel à Aix le 10 septembre 2010 pour diffamation envers l'ancien maire de Nice. Il fut installé par Christian Estrosi en 2008, et semble aujourd'hui vouloir régler ses comptes avec l'actuel maire sur le dos des Niçois, suite à sa récente démission provoquée par sa volonté de se rapprocher du Front National ! Décidément, entre touristes le courant semble passer plutôt bien !
Quand donc les sbires des partis politiques français cesseront leurs règlements de comptes jacobins à Nice ? Qu'ils les règlent à Strasbourg ou à Paris!

Nous pouvions lire dans le Nice-matin du vendredi 19 décembre 2008 : « La nouvelle est tombée hier. Christian Estrosi a dévoilé le nom de celui qui dirigera à ses côtés la machine municipale. Il s'agit de Benoît Kandel, actuellement adjoint à la sécurité. Hier, Eric Ciotti fraîchement élu à la tête du conseil général a remis sa démission municipale au préfet. Dans la foulée, Christian Estrosi a définitivement mis fin au suspens. Le « ministre de l'intérieur » va ainsi devenir « premier ministre » du gouvernement municipal. « J'ai fait le choix de la proximité, de la sécurité qui est l'une de mes priorités, a souligné le maire. Benoît Kandel est une garantie d'intégrité et de vigilance ».

Avec le recul, on croit rêver ! M.Estrosi, avait déclaré avant son élection « qu'il se séparerait immédiatement d'un conseiller de sa majorité, coupable d'une indélicatesse » . On voit ce qu'il en est des promesses d'Estrosi ! Il est grand temps que les Niçois reprennent en main leurs affaires, loin des luttes parisiennes dont ils n'ont que faire et qui les prennent en otage depuis trop longtemps... L'ex-colonel semble avoir pris goût au devant de la scène et le bruit court qu'il cherche à se caser sur une liste dissidente ; mais qui prendrait le risque de coopter un non niçois condamné pour diffamation, et qui n'a joué au conseil municipal qu'un rôle de pâle figurant à la botte du maire.  Les Niçois n'ont pas besoin d'embarassa camin, qu'il retourne donc à l'anonymat d'où il a été tiré  pour servir une politique néfaste qui a pénalisé la Ville. Les niçoises et les  niçois doivent maintenant s'occuper de leurs affaires, et les municipales seront l'occasion de les reprendre en main car il convient de changer radicalement d'orientation comme de priorités, en cette période extrêmement difficile. Les mentalités d'outre-Var ne conviennent pas aux Niçois, et le personnel politique qui a encombré la scène, obtenant les non-résultats que l'on sait, doit céder la place à la société civile.

Vite une bouffée d'air pur, Nice a été mise sous un éteignoir durant six ans  !!!

Les vira vesta, embarassa camin et autres facha faussa, defuòra !!! 


15 septembre 2013

Le Front National est contre l'Identité Niçoise !

Municipales_Nice_2014A quelques mois des élections municipales, alors que le bateau ivre France Jacobine finit de rejoindre irrémédiablement les profondeurs ou l'attend celui baptisé URSS, le scrutin qui s'annonce sera une fois de plus l'occasion pour les partis français (PS/ UMP/ FN), de changer une élection locale en référendum jacobin !
Au classique duel UMP/ PS présenté par des candidats déguisés pour l'occasion (comme d'habitude) en niçois, viendra s'ajouter une candidature parachutée directement de Paris, drapée de la tête aux pieds de bleu, blanc, rouge qui prétendra sauver les Niçois grâce aux soi-disant « valeurs ancestrales » de la force occupante !
Arnautu_FN_nice_municipales_2014Nous pouvons noter que dans une ville tres souvent mise à l'index pour son vote élevé aux diverses élections pour le FN, qu'aucun candidat du cru n'a pu être mis en avant...
Le fait que le FN soit viscéralement opposé au communautarisme (et par voie de conséquence contre les identités locales fortes), doit y être largement pour quelque chose...
Le 26 janvier 2012, Bertrand Dutheil de La Rochère, Conseiller République et Laïcité et porte-parole de Marine Le Pen, était très clair concernant la « politique  identitaire » du Front National. Dans un communiqué s'adressant à François Hollande, il fustigeait la Charte européenne des langues régionales ou minoritaires. Selon lui « deux siècles après sa rédaction, le Rapport sur la Nécessité et les Moyens d’anéantir les Patois et d’universaliser l’Usage de la Langue française de l’abbé Grégoire serait ainsi envoyé dans les poubelles de l’histoire par le candidat de la gauche. L’abbé Grégoire voulait « fondre tous les citoyens dans la masse nationale » pour « créer un peuple ».
abbe_gregoire_fnPour rappel, suite à la première annexion forcée de 1793 , l'abbé Grégoire prônait « l'extirpation du patois niçois » et conseillait aux députés jacobins de lobotomiser la jeunesse niçoise en la formant, dès son plus jeune âge, dans le moule français: « l'esprit républicain est incertain à Nice, hâtez vous de vous emparer de la génération naissante et de celle qui approche la puberté ».
Les conseils pervers de cet évêque constitutionnel de Blois, boufeteu du jacobinisme le plus odieux, furent plus tard mis en pratique par Napoléon III, puis par la IIIeme République qui orchestrèrent un véritable génocide culturel, social et politique dans le Pays Niçois.
Nous pouvons noter que l'antenne locale du groupuscule d'extrème droite de « la mouvance identitaire »  qui à grand coup de slogans en langue niçoise (très minimaliste) et de commémorations falsifiées en l'honneur de Segurane trompe un  nombre désormais très limité (une poignée de supporters), soutient sans réserve le Front National français et avait d'ailleurs appelé à voter Marine Le Pen aux élections présidentielles...
N'étant plus à une contradiction près, les responsables de la soupe au cochon ont très récemment tenté de récupérer l'histoire du bijoutier qui fait la une des journaux... mais voila, ironie du sort, le braqueur était une racaille bien gauloise et le bijoutier... un honnête commerçant libanais ! Le groupuscule est beaucoup plus silencieux depuis...Nice_colonnie_francaise
La candidature parachutée par le Front National démontre que les niçois, quand ils votent pour ce parti, le font par défaut et pas par amour pour la force occupante...
Le nationalisme français a toujours apporté la souffrance et la misère au Pays de Nice...
Le nationalisme Niçois nous mènera vers la Liberté, la Sécurité et la Prospérité !

« Du coté du peuple est la conscience du devoir, c'est cette résolution qui fait réussir les entreprises les plus difficiles ».
 Garibaldi.

19 mars 2011

Le Blason Niçois édité par la LRLN détourné par le Front National à Nice !

vrai_drapeau_ni_oisDes sympathisants nous ont signalé que des tracts du Front National ont été distribué dans le 7eme canton portant le blason niçois édité par la LRLN ! La présidente du Front National, Mme Marine Le Pen avait indiqué qu'elle refuserait de signer la charte des langues régionales et l’un de ses candidats à Nice usurpe le blason Niçois portant la devise « Libera Nissa ! » ! Après les identitaires, c'est la " France accordéon " lepéniste qui cherche à détourner le symbole de Nice qui de plus est édité par la LRLN, Un comble !!! Cela pourrait se terminer en justice !  Méfiez vous des contrefaçons !

Dans le XIIe canton c’est encore le candidat lépéniste, Michel Cotta qui emploie sur son blog un MICHEL_COTTA_FRONT_NATIONAL_06blason niçois, celui utilisé par la mairie de Nice, cette fois ! Là encore cette usurpation peut conduire à une plainte ; M. Cotta, venu récemment au Front National, après avoir appartenu à d’autres formations est déjà bien malmené par la presse nationale (voir ci-joint le Canard enchaîné") et il risque de laisser un cuisant souvenir électoral à ses nouveaux amis. A force d’agacer l’Aigle Niçois, le coq gaulois risque de se faire plumer à Nice...

12 février 2011

Les imposteurs du « bloc identitaire » définitivement démasqués !

Depuis fort longtemps, les Garibaldiens Niçois dénoncent les amalgames insidieux faits par les ennemis de Nice avec les imposteurs du mouvement d'extrême droite français du  « bloc identitaire », dont l'antenne à Nice se présente sous le vocable niçois « nissa rebela » !
A l'occasion des élections cantonales de 2011, les masques tombent et l'imposture « identitaire » est définitivement dévoilée !

Les Identitaires, victimes de l’accord Peyrat-FN ? - Droite(s) extrême(s) - Blog LeMonde.fr

Chasse le naturel, il revient au galop....


09 février 2011

Alliance Peyrat-FN-Identitaires: Réaction du Président du Parti Niçois !

Nice, le 9 Février 2011 

PARTI_NICOIS

Réaction de M. Alain Roullier-Laurens, Président du Parti Niçois

Au sujet de l’alliance de M. Jacques Peyrat avec le Front National


COMMUNIQUE

« En dix jours à peine, l’ex-maire de Nice, a commis deux erreurs politiques majeures : l’alliance avec un groupuscule qui se pare du vocable niçois de « Nissa rebela » , mais qui est en réalité l’émanation directe du Bloc identitaire, parti d’extrême droite français connu pour ses provocations indignes, comme la distribution de soupe au cochon,  puis le rapprochement avec le Front national qu’il avait quitté en 1994 pour pouvoir prétendre à la mairie de Nice.  Allié ponctuel et sous conditions, de Jacques Peyrat, sur la liste duquel je figurais en 11e position en 2008, je me dois de réagir. Les 33000 électeurs qui nous avaient accordé leurs suffrages, n’ont pas voté pour l’extrême droite, et aujourd’hui se voient floués. J’avais mis en garde Jacques Peyrat au sujet de son entourage ; devant cette dérive plus que malsaine, je suis contraint de me désolidariser de lui. Ni l’ambition politique, ni la vengeance ne peuvent  justifier un renoncement aux valeurs humanistes et républicaines ».

Alain Roullier-Laurens