08 février 2010

NICE 1871: La répression française face aux urnes !

Les articles de presse du TIMES volontairement occultés:

TIMES_1871Une fois de plus, face aux falsificateurs de l'histoire du Peuple Niçois, les médias libres du pays de Nice vous dévoilent la Vérité grâce aux articles archivés par le journal "THE TIMES" publiés en 1871. Ce quotidien anglais ne peut souffrir d'aucune défiance vis à vis de sa crédibilité concernant l'information, contrairement à un certain quotidien local "niçois" ! Le 8 février 1871, les Niçois portèrent leurs suffrages sur la liste SEPARATISTE conduite par Jousé Garibaldi à une écrasante majorité! En réponse à la TIMES_22_02_1871démocratie, la IIIeme République instaura la dictature soutenue par une répression terrible contre les Niçois qui se soulevèrent face à l'invalidation injustifiée de leur vote pourtant clair. Fondateur de "l'Academia Nissarda" et de la  Revue "Nice-Historique", Henri Sappia témoigna de cette tragique période dans "NICE CONTEMPORAINE" (ouvrage curieusement occulté par les détenteurs actuels de l'organisme) qu'il écrivit de son exil Londonien. Le 8 février, les Niçois se souviennent que pacifiquement et par les urnes, il regagnèrent leur liberté spoliée lors du plébiscite truqué de 1860. La "patrie des droits de l'homme" en décida et en décide toujours autrement...
La Liberté est indissociable de la Vérité !
" ...Pour que le droit des gens ne soit pas une vaine parole." Jousé Garibaldi



29 janvier 2010

Il y a 150 ans: Message désespéré de La Gazette de Nice au TIMES !

times_1860_GIl y a 150 ans, le 3 février 1860, G. LUSORT (éditeur de la Gazette de Nice) envoyait un message désespéré au plus illustre ambassadeur de la presse anglaise: THE TIMES.
Il y décrivait de façon éclatante, la propagande ininterrompue faite par la France qui préparait l'annexion frauduleuse de Nice, ainsi que l'opinion publique du Peuple Niçois radicalement anti-annexioniste. Connaissant la mauvaise foi maladive de nos adversaires négationnistes, nous tenons à préciser que le sens du mot colonisateur n'a rien à voir avec le sens "français" du terme. L'auteur de l'article mentionne la colonie anglaise de Nice qui jusqu'à preuve du contraire n'a jamais administré le Pays Niçois sous quelque forme que ce soit !
Les résidents anglais y sont d'ailleurs appelés bienfaiteurs.
Concernant l'annexion de Nice, depuis 150 ans la France ressasse toujours sa propagande abjecte et mensongère que dénonçait déjà ce média libre niçois en 1860...
Nicea Fidelis !
"La fidélité en se définissant dans et par le temps se définit contre lui... être fidèle c'est faire comme si le temps n'existait pas."
Michel Sauvage

01 janvier 2010

Bouòn' Anada 2010

2010_BOUON___Copie__1_

Cette année 2010 sera capitale pour la sauvegarde de notre identité face à la non-identité imposée par la France jacobine. En moins de dix ans, la L.R.L.N a réussi à faire découvrir sa véritable histoire au peuple Niçois ainsi que ses droits inaliénables. Face aux négationnisme d'Etat et ceux qui dénoncent la forfaiture de 1860 du bout des lèvres, nous pouvons déjà annoncer que des nouvelles révélations essentielles viendront confirmer, au cour de cette année de commémoration, toutes les preuves dévoilées par le mouvement garibaldien. L'édifice jacobin se fissure face à la pertinence de nos arguments. Demain, Niçois de souche comme d'adoption, se réuniront autour de nos valeurs ancestrales et nos droits inaliénables pour s'extirper d'un pays agonisant dont la structure est issue d'un autre temps. Aux septiques qui disent "ils ne nous laisseront jamais faire"  nous répondons "Nous ne LES laisserons plus jamais faire", car rien ne peut arrêter la Vérité !

Bouòn' Anada en toui e Liberà Nissa!

Posté par LIBERA NISSA à 00:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 décembre 2009

Face aux 150 ans de mensonges à Nice, la Vérité dans "Les Cahiers de l'annexion" !

Face aux 150 ans de mensonges d'Etat, que la France souhaite fêter en 2010, existe désormais toutes les preuves incontestables (toujours pas démenties) de la falsification et de la négation de notre longue histoire, nos droits inaliénables, notre culture, et de notre Peuple !
Cliquez et lisez la Vérité:

Les_Cahiers_de_l_annexion

17 décembre 2009

Pseudo débat sur l'identité nationale à Nice: NISSART E BASTA !

Carta_NissardaL'année 2010 sera capitale pour la sauvegarde de l'Identité du Pays Niçois. Au fil des siècles, elle s'est construite avec l'apport d'immigrants qui se fondirent dans la population autochtone avec une aisance remarquable. Cette intégration s'atténua néanmoins, suite à l'annexion frauduleuse de 1860, et l'arrivée d'un nombre non négligeable de colons "franchouillards" arrogants, rejetant avec vigueur et mépris ce peuple qui leurs accordait pourtant une hospitalité évidemment contrainte! Les parfaits descendants de ceux qui au cours des siècles avaient envahi, pillé et martyrisé le Pays de Nice. L'Identité Niçoise ne se résume pas comme voudrait le faire croire certains imposteurs, uniquement à une appartenance ethnique, tout comme d'autres à un folklore désuet. Elle est issue d'un environnement géographique, d'une longue histoire, d'une langue, d'une culture riche et ouverte, d'une certaine idée de la liberté cultivée pendant des siècles et qui nous incite, encore de nos jours, à rejeter toute forme d'obligation dictée par qui que ce soit! S'ajoute à tout cela ce qui est sûrement le plus important aujourd'hui pour la sauver:
Nos droits juridiques inaliénables!
Pour sa survie, le peuple Niçois s'allia avec ses voisins, la ligue Génoise (617) puis Pise (1166) , et protégea jalousement, tout au long de son histoire, sa souveraineté et plus tard par défaut, son autonomie élargie comme ce fut le cas avec La Dédition conditionnelle de 1388  avec la Maison de Savoie! Il faut aussi  Barbets_pendus_par_les_fran_aiss'intéresser à ce qui se passa dans le Pays Niçois en 1543, 1691, 1705 ou lors de la première annexion (1792-1814) pour pouvoir affirmer que les Niçois n'avait aucune raison rationnelle d'imaginer rejoindre la patrie de leurs bourreaux séculaires! Quand ils le firent contraints et forcés en 1860, ils regagnèrent leur liberté à la première occasion donnée, par les urnes et seulement onze ans plus tard, le 8 février 1871 avant d'être spoliés une fois de plus, par la force des baïonnettes !
Contrairement à ce qu'affirment les diffuseurs de la pensée unique jacobine, le peuple Niçois étaient beaucoup plus libre avant 1860! Il suffit d'observer les statuts dont s'est doté Nice dès 1108 ainsi que les franchises et autres dispositions avantageuses dont bénéficiait le pays de Nice jusqu'à l'enchainement et tentative de dissolution suite à l'annexion scélérate. Etrangement, plus notre véritable histoire est révélée dans des ouvrages qui relaient des arguments étayés par des preuves incontestables, plus les érudits "officiels" nous ressassent la vieille propagande négationniste élaborée par la IIIeme république. Nous pouvons trouver curieux que ces "historiens" ne s'interrogent pas un seul instant sur les arguments, pourtant pertinents, exposés par la L.R.L.N! Simulant la bonne foi, à grand  proupagandarenfort de couteux papier glacé et d'articles dans le monopole de presse (qui n'a de Niçois que le nom), ils préparent leurs festivités pour les 150 ans du "rattachement plébiscité par la quasi unanimité du peuple Niçois à la France", magnifique pays que Victor Hugo, contemporain de Napoléon III, décrivit si bien dans:             "Les Misérables"!
Si cette version est exacte, pourquoi ne pas en débattre ouvertement avec ceux qui la contredisent?
NICE 1792 -1814 de Joseph André  , NICE CONTEMPORAINE de Henri Sappia  ainsi que NICE DEMAIN L'INDEPENDANCE de Alain Roullier-Laurens  sont ils des tissus de mensonges?
Qu'attendent ils pour le démontrer textes à l'appui?
Désormais, de très nombreux Niçois prennent conscience qu'ils ont été roulés dans la farine et que ceux que l'on présentait comme de dangereux "illuminés Niçois" ne dévoilaient en fait que la stricte Vérité! D'ailleurs des associations culturelles de premier plan commencent enfin à dénoncer la forfaiture démontrée de 1860, bien obligées par l'opinion éclairée de leurs adhérents et sympathisants. Quand aux "officiels", s'ils ne persistent pas à rabâcher leurs mensonges d'Etat, ils minorent les faits outrageusement et se décrédibilisent un peu plus à chaque intervention...
Face à une propagande venue d'un autre temps et usée jusqu'à la corde, il y a des ouvrages, des preuves et des médias libres. La vieille soupe périmée trop souvent réchauffée devient pour les Niçois de plus en plus indigeste... Quand viendra l'heure du "grand banquet" organisé par les falsificateurs en 2010, les Niçois ne seront pas présent pour festoyer avec eux mais pour leur présenter une addition qui risque d'être salée...

"Il n'est pas de tyran au monde qui aime la Vérité, la Vérité n'obéit pas"
Alain

Posté par LIBERA NISSA à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


10 décembre 2009

Sian d'Aqui et l'annexion: quand la raison plébiscite la Vérité !

lettre_sian_d_aquiQuelle bonne surprise quand nous avons eu vent du courageux positionnement, prit par Fabrice Hay-Véran de l'association Sian d'Aqui, concernant les festivités prévues pour les 150 ans de l'annexion frauduleuse du Pays Niçois. Il condamne formellement la forfaiture de 1860. Nous nous posions des questions sur l'étrange silence de cette association, nous voici donc rassurés au moins sur ce point:
La Vérité surclasse le mensonge d'Etat !
Effectivement "ce n'est pas un fantasme de quelques illuminés Niçois" mais la Vérité démontrée, preuves à l'appui, dans les ouvrages inclus dans la collection "LES CAHIERS DE L'ANNEXION " ! Nous rectifierons cependant un "détail" important. Nous ne sommes pas français "SOIT" étant donné que le Pays Niçois tout comme la Savoie ne sont pas (entre autres) enregistrés en tant que territoires français, comme l'a confirmé le secrétariat des Nations Unis !
Mais la démarche est quand même assez remarquable pour s'en féliciter. En attendant que d'autres aient aussi le courage de condamner clairement cette annexion scélérate...

"pour que le droit des gens ne soit pas une vaine parole"
Jousé Garibaldi

Non aux festivités de la honte:

petition

Posté par LIBERA NISSA à 21:46 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

27 novembre 2009

Nice 1792-1814: La vérité sur la première annexion !


Païs Nissart 1792-1814
envoyé par Libera_Nissa. - Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.


  joseph_andr_1Cet ouvrage capital ignoré depuis 115 ans, raconte pour la première fois ce que fut la vie journalière des Niçois durant la période révolutionnaire et le premier Empire.
Joseph André s’appuyant sur une multitude de documents officiels originaux et des témoignages d’époque, nous restitue une part importante de l’histoire de Nice, très peu connue et volontairement occultée. Cette grande fresque humaine fait surgir du passé des personnages de chair et d’os qui souffrent, espèrent et qui, même oppressés et réduits à une affreuse condition, luttent néanmoins pour défendre leur liberté.

      Nice 1792 - 1814 est en vente dans les bonnes librairies niçoises suivantes : 

  Librairie-Presse Lépante, 17 rue de Lépante

      Art et Lecture, 27 av. Borriglione      

        Librairie La Source, 5 rue Bonaparte

      Librairie Quartier Latin, 30 av. St-Jean-Baptiste

        Nouvelle Presse Niçoise, 52 av. de la République

              Ou téléphonez au 04 93 26 90 93

Site: LES CAHIERS DE L'ANNEXION

14 octobre 2009

Estrosi et napoléon III: VIGILANCE !

MOTOLEON_IIIQuand on observe la dérive bonapartiste de son ami et chef de l'état français, avec l'affaire de la tentative d'intronisation du "prince Jean" à la Défense, on comprend mieux l'affection particulière qu'a Mr Estrosi pour Napoléon le petit dont il demande la réhabilitation. Selon lui, il fut un très grand homme injustement décrié, en particulier par Victor Hugo!

Il est vrai que concernant les jeux de chaise musicale et l'interprétation bonapartiste de la démocratie, il est loin d'être le dernier.


Estrosi Vénère Napoléon le petit
envoyé par Henry_Sappia_1871. - L'actualité du moment en vidéo.

10 octobre 2009

150 ans d'annexion: Silence complice des associations culturelles niçoises ?

NOUNA quelques mois des célébrations concernant les 150 ans de l'annexion frauduleuse du pays de Nice par la France de Napoléon III, beaucoup de Niçois s'étonnent du silence des représentants des associations culturelles niçoises. Pas un mot des «associations du comté de Nice»!. Cela est d'autant plus surprenant que ces associations se prétendent les ferventes avocates du patrimoine et de l'identité niçoise.
L'une d'entre elles (Sian d'Aqui) s’arrogea même le privilège d'interroger les candidats potentiels aux dernières élections municipales, relayant selon les dires de son président, les questions que se posaient les Niçois. A l'époque, seul le président du mouvement Garibaldien (LRLN ) Alain Roullier-Laurens refusa ce petit jeu de «questions/réponses.» Pour mémoire, voici ce que disait le président de Sian d'Aqui, sur le site Nice premium le 17 janvier 2008 (Article Complet Nice premium ):
 «Le seul qui nous a littéralement raccroché au nez c’est Alain Roullier mais est il candidat ? Il a d’ailleurs argumenté son refus dans la presse en disant qu’il ne me reconnaissait aucune légitimité pour établir un questionnaire…., je n’ai pas établi ce questionnaire seul mais c’est l’ensemble les 450 foyers d’adhérents que compte notre association qui l’ont réalisé. En ne leur répondant pas il leur montre du mépris. A mon avis il n’a pas compris la démarche.»
450 foyers d'adhérents?
Cela représente bien peu de personnes pour proclamer sa légitimité à représenter le "petit peuple Niçois" non ? Les Nouvelles Niçoises, tirées à 50 000 exemplaires sont lues par de nombreux Niçois qui y apprennent leur véritable histoire.
Fin 2007, la LRLN revendiquait bien plus de 4000 «Carta d'Identita Nissarda»...Et toutes ces personnes se posaient et se posent toujours des questions concernant leur avenir dans un pays qui n'est même pas légalement le leur (traité de paix international)!
Ces même personnes attendent toujours que les prétendus érudits Niçois apportent une réfutation motivée par des textes, aux arguments exposés par la LRLN concernant les droits des Niçois à l'autodétermination.
Alain Roullier-Laurens a apporté des preuves incontestables sur les droits de Nice, dans  l'ouvrage « Nice demain l'indépendance»;  Toselli et Menica Rondelli dans leurs écrits sur le séparatisme en 1871 apportaient aussi des preuves  ; étant témoins de ces évènements, ils racontaient ce qu’ils avaient vu…
Henri Sappia, dans son «Nice Contemporaine», en qualité de témoin, raconte également les événements de 1871 quand « les baïonnettes françaises »  confisquèrent le vote séparatiste niçois…
15361534_pPourquoi le descendant direct de Garibaldi et président de « l'Institut International des Etudes Garibaldiennes Giuseppe Garibaldi » était-il  en compagnie du Comité Populaire (LRLN) pour le bicentenaire lors des festivités concernant la naissance du héros des deux mondes, son bisaïeul,  et non avec le comité officiel présidé par Giaume/Mangiapan ?
Pourquoi les évènements gravissimes qui se déroulèrent en Pays Niçois en 1860 et 1871 sont ils systématiquement occultés quand ils ne sont pas tout simplement niés ?

scan_napo1Les associations culturelles Niçoises seront elles aux cotés de Christian Estrosi pour "plébisciter" la réhabilitation de Napoléon III comme le souhaite ardemment le maire actuel ? Ou dénonceront-elles l’annexion frauduleuse ? Nous verrons là si ces associations sont véritablement niçoises…  Car ne peut se prétendre Niçois celui qui trahit nos ancêtres qui ont voté à 90% pour des candidats séparatistes, le 8 février 1871, candidats qui avaient le mandat formel de demander l’abrogation du traité de Turin.
Où nous mène le pays qui nous annexa par la fraude ?
Toutes ces questions, beaucoup de Niçois se les posent, qu'ils soient Niçois de souche ou d'adoption, et pas seulement les veilles d'élections...
Au lieu de poser des questions aux autres, Mr Mauro et consorts devraient nous dire clairement s’ils fêteront l’annexion avec Estrosi, ou s’ils la dénonceront ! Et leur réponse nous apprendra s’ils sont véritablement Niçois.

« La vérité est si obscurcie en ces temps et le mensonge si établi, qu'à moins d'aimer la vérité on ne saurait la reconnaître ».
Blaise Pascal

petition

24 juillet 2009

Pétition contre les festivités des 150 ans de falsification historique à Nice !

petition  Afin de protester contre l'éternelle falsification historique concernant l'annexion du Pays Niçois il y a 150 ans, pour celles et ceux qui rejettent la politique du fait accompli, du mensonge et de la provocation orchestrée par le maire de Nice Christian Estrosi , qui à longueur de coûteux papier glacé, nous ressert la vieille soupe périmée cuisinée par la IIIeme république:
L'adhésion unanime du peuple Niçois à l'annexion par la France !
Nous vous invitons à signer cette PETITION, qui plus qu'une doléance, est le refus de voir fêter, une forfaiture démontrée qui provoqua l'annexion forcée du peuple Niçois !

Posté par LIBERA NISSA à 17:12 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,