16 septembre 2012

Parasitage avéré des identitaires: images pillées à « Liberà Nissa » puis floquées par « nissa rebela/jouinessa rebela »!

nissa_r_mentaIl est plus qu’étrange que l'on retrouve un dessin édité sur notre site garibaldien « Liberà Nissa » sur un vêtement floqué « nissa rebela / jouinessa rebela »...
Etrange aussi, la pseudo analyse diffusée sur le blog de l'antenne niçoise du mouvement d'extrême droite français nommé « bloc identitaire », suite au premier tour de l'élection partielle dans le canton de Levens le 9 septembre 2012... rappelons qu’il vit l'effondrement du candidat Benoît Vardon (frêre du président de Nissa rebella) qui est l’un des responsables des jeunes identitaires de « jouinessa rebela »...
Entre d'autres inepties à quatre-sous dont nous nous refuserons de faire une quelconque publicité, nous avons pu lire:
« Par ailleurs, au-delà du FN, nous avons vu émerger dans ce scrutin une candidature parasitaire totalement caricaturale et folklorique »... celle-ci aurait, selon eux, « perturbé et égaré leurs électeurs aquis lors d'élections précédentes »... C’est véritablement prendre les électeurs pour des imbéciles que de supposer qu’ils ne savent pas lire les professions de foi des candidats, ni reconnaître deux personnes différentes sur des affiches : personne en effet ne peut prendre notre candidat pour Benoît Vardon !!!

Les identitaires français bien mal déguisés en niçois, nous accusent de les parasiter, de semer le trouble dans l'électorat, alors qu’il non_ouiest parfaitement flagrant et établi que c'est le contraire, puisque notre candidat à déclaré dans Nice-Matin que le Parti Niçois/Partit Nissart  était l’antithèse du bloc identitaire français ; on ne saurait être plus clair !

Benoît Vardon, en tant que responsable de « jouinessa rebela », sous-sous marque du bloc identitaire français à Nice, ne peut en aucun cas ignorer que les dessins copyrightés et floqués sur des vêtements à l'effigie de « nissa rebela / jouinessa rebela » sont les œuvres exclusives de notre média Internet ( la “propriété intellectuelle” protége les créations de l’esprit, à savoir les inventions, les œuvres littéraires et artistiques et les symboles, noms, images, dessins et modèles utilisés dans le commerce.) et que nul n’a le droit de s’en approprier sans notre autorisation. Si cet abus devait se poursuivre, nous engagerions les poursuites adéquoites...

Les identitaires doivent comprendre que la contrefaçon est punie par la loi de leur pays (la France) et que celles et ceux qui se promènent avec des sacs Louis Vuitton achetés au marché de Vintimille sont autant crédibles que « nissa rebela / jouinessa rebela » en séparatiste garibaldien ! C'est de la contrefaçon de très mauvaise facture !

La Vérité ratrappe une fois de plus ces imposteurs qui sont en réalité des membres actifs et corrosifs de l’aile extrême-droite de la force occupante... et les niçois ne sont pas dupes !