12 novembre 2013

Municipale 2014 à Nice: Le Parti niçois/Partit Nissart communique !

 Parti_nicois_2_1Communiqué du Président du Parti Niçois/Partit Nissart. (Nice, le 12 novembre 2013)

 « Nice subit les très lourdes conséquences de la déliquescence économique, sociale et morale qui gangrène le pays ; les élites politiques nationales sont totalement déconsidérées, à juste titre. Dans cette situation d’une gravité exceptionnelle, et à l’occasion des prochaines élections municipales, la société civile niçoise doit impérativement se mobiliser pour accéder aux responsabilités et gérer elle-même les affaires de notre ville.

 « Nous avons maintes fois dénoncé les errances mégalomaniaques, les effets d’annonce, et un gaspillage éhontés des deniers publics, sur fond de paillettes et de bulles de savon, qui ont caractérisé la mandature qui s’achève ; nous nous sommes souvent élevés contre les atteintes incessantes à l’identité niçoise, à notre culture et à nos valeurs ancestrales, vidées de leur substance et transformées en folklore pour touristes. L’omniprésence médiatique permanente et oppressante du maire sortant, loin d’être une promotion pour la Ville, n’a été qu’une posture au profit d’un seul ; elle ne masquera certainement pas une gestion qui hypothèque l’avenir ; elle ne fera pas oublier que nombre de manifestations et projets dispendieux et inutiles, au bénéfice illusoire, ont été préférés aux actions concrètes en faveur des niçois. Il convient désormais de tourner la page.

 « Il est impératif aujourd’hui d’ériger en règle, l’économie des fonds publics, de promouvoir l’identité et les intérêts du Païs Nissart, de recentrer les dépenses, dans de justes proportions, et prioritairement en faveur de la jeunesse, des personnes âgées et handicapées, de l’économie locale, des écoles municipales, du sport, de la sécurité, de l’écologie véritable, et de l’accès à l’habitat, plombé par une spéculation immobilière qui chasse les Niçois hors de chez eux. De même, il convient de mettre en place une politique culturelle digne de ce nom, car celle, fantomatique, qui a été menée depuis six ans, attelée aux modes du moment, n’avait pour but que le paraître, non le savoir.

 « Le Parti Niçois/Partit Nissart, sera présent aux prochaines élections municipales pour soutenir ce programme. Il offrira une véritable alternative aux Niçoises et aux Niçois, en présentant une liste d’union, composée de membres de la société civile ; nos concitoyens auront ainsi la possibilité de se défaire des carriéristes et cumulards incapables, de refuser l’extrémisme indigne, d’ignorer les parachutés prétentieux. L’énergie et les compétences de tous étant nécessaires pour redresser et donner un nouveau souffle à notre Ville qui, depuis six ans, végète sous un éteignoir, cette liste qui ne sera pas celle d’un seul, mais de tous, pourra s’ouvrir à ceux qui, sur le terrain, ont fait la preuve de leur efficacité, et qui privilégieront les intérêts de Nice à celui des partis. »

 

 Alain Roullier-Laurens

 Président du Parti Niçois/Partit Nissart

 

 


18 janvier 2013

Particularismes et peuples annexés: la France applique la méthode "Houdini" !

Departement_AM_06Après l'annexion de la Savoie et du Pays de Nice en 1860 par la France, afin de rendre impossible toute revendication d'autonomie politique par la voie des urnes sur son territoire prétendu "un et indivisible", la France a créé le département des alpes maritimes et coupé en deux la Savoie en deux entités distincts !
Nous pouvons noter que pour dissoudre le pays de Nice la méthode "Houdini" utilisée prend tout son sens:
savoie_74_73Menotté, enchainé, enfermé dans un coffre, le tout plongé dans une piscine !
Département, Région, Etat français, Union Européenne !
Cette méthode fait aussi ses preuves avec le soi-disant département des Pyrénées atlantiques:
Pays Basque "français" unifié au Béarn (région gasconne), Aquitaine, tutelle de Bordeaux etc...etc...
D_partement_64La peur viscérale de la France jacobine du séparatisme Basque, Niçois et Savoisien, l'a poussé à éliminer tout risque de revendication démocratique par les urnes. La prise de contrôle d'un département est rendue impossible et le cas échéant où des séparatistes prendraient démocratiquement une ville, LE Département, LA Région et l'Etat français se chargeraient de rappeler à l'ordre la commune récalcitrante ! Subventions, sécurité, développement économique... un véritable embargo serait instauré et au bout du compte, découragés, les Peuples rebelles se rendraient à l'évidence que sans la France ils ne pourraient subvenir à leurs besoins... Cette manipulation n'est pas nouvelle car déjà dans d'autres circonstances et d'autres lieux cette manoeuvre a eu un succés qui peut sembler étonnant de nos jours, mais qui ne l'est pas en fait. Pendant la guerre de sécession aux Etats Unis, un grand nombre d'esclaves a pris les armes aux cotés de leurs maîtres contre les armées nordistes venues les libérer. Depuis leur plus jeune âge, leurs maîtres leur inculquaient que sans eux ils seraient incapables de subvenir à leurs besoins : Nourriture, vêtements, logement, travail... la manipulation mentale a permis aux asservis de s'autodénigrer et de défendre leurs "bienfaiteurs" qui étaient en réalité leurs tortionnaires ! La tutelle d'une grande ville française (courroie de transmission de l'Etat jacobin) permet d'anéantir toute velléité autonomiste par voie démocratique bien qu'elle soit légitime: Bordeaux pour les Basques, Marseille pour les Niçois et Lyon pour les Savoisiens !
Le département (sous la tutelle du préfet désigné directement par l'Elysée) est pour la France jacobine un symbole de l'identité locale, il suffit de se souvenir du tollé provoqué par le changement de plaque d'immatriculation automobile qui vit le numéro symbolique départemental disparaître. Beaucoup de citoyens de la France profonde (les franchouillards) y virent une atteinte à leur identité locale... ce ne fut pas le cas en Pays Basque, Pays de Nice et en Savoie où les populations sont bien conscientes que le numéro de département ne les identifie en aucun cas !
Les régions Rhône-Alpes, PACA ou Aquitaine ne signifient rien pour les savoisiens, les niçois et les basques étant donné que déjà leur soi-disant département n'a aucune signification "identitaire" !
Le salut des peuples asservis par la France jacobine passe par l'effondrement du pays archaïque qui les assujetti, et il semble que nous soyons sur la bonne voie !
Qui, avant 1989 aurait parié sur l'effondrement de l'union soviétique entraînant la désannexion des peuples de l'europe de l'est ? Quand on sait que ceux qui ont créé la structure de l'union sovietique ont pris pour modèle la France, cela permet d'avoir quelques espoirs concernant nos revendications à la souveraineté.
Certains signes ne trompent d'ailleurs pas...  l'inquiétude grandissande de la France jacobine devant un phénomène qui touche toute l'Europe occidentale nous conforte dans notre démarche juste et moderne. L'Europe de demain se fera avec les Peuples et plus avec des états nations qui ont fait tant de mal aux Peuples européens !

Comment imaginez vous l'avenir de Nice ?

SONDAGE

« Du coté du peuple est la conscience du devoir, c'est cette résolution qui fait réussir les entreprises les plus difficiles ».
 Garibaldi.

08 février 2010

NICE 1871: La répression française face aux urnes !

Les articles de presse du TIMES volontairement occultés:

TIMES_1871Une fois de plus, face aux falsificateurs de l'histoire du Peuple Niçois, les médias libres du pays de Nice vous dévoilent la Vérité grâce aux articles archivés par le journal "THE TIMES" publiés en 1871. Ce quotidien anglais ne peut souffrir d'aucune défiance vis à vis de sa crédibilité concernant l'information, contrairement à un certain quotidien local "niçois" ! Le 8 février 1871, les Niçois portèrent leurs suffrages sur la liste SEPARATISTE conduite par Jousé Garibaldi à une écrasante majorité! En réponse à la TIMES_22_02_1871démocratie, la IIIeme République instaura la dictature soutenue par une répression terrible contre les Niçois qui se soulevèrent face à l'invalidation injustifiée de leur vote pourtant clair. Fondateur de "l'Academia Nissarda" et de la  Revue "Nice-Historique", Henri Sappia témoigna de cette tragique période dans "NICE CONTEMPORAINE" (ouvrage curieusement occulté par les détenteurs actuels de l'organisme) qu'il écrivit de son exil Londonien. Le 8 février, les Niçois se souviennent que pacifiquement et par les urnes, il regagnèrent leur liberté spoliée lors du plébiscite truqué de 1860. La "patrie des droits de l'homme" en décida et en décide toujours autrement...
La Liberté est indissociable de la Vérité !
" ...Pour que le droit des gens ne soit pas une vaine parole." Jousé Garibaldi


01 mai 2009

communiqué L.R.L.N : démocratie et identité niçoise en danger

« NICE - RESTRICTION DES DROITS DEMOCRATIQUES ET GASPILLAGE D’ARGENT PUBLIC – COMMUNICATION, PAILLETTES ET BULLES DE SAVON  SUR FOND DE CATASTROPHES »

systeme_estrosi« Encore une fois, l’on assiste à une restriction des droits démocratiques à Nice. Le préfet et le maire avaient trois mois pour organiser des élections après la démission du conseiller général du XIIéme canton de Nice. Les dates ont été fixées au 3 et 12 mai, période de ponts et jours fériés, alors que l’on aurait pu les coupler avec les élections européennes qui auront lieu un mois plus tard. D’une part, il n’y aura ni véritable campagne, ni débat, et d’autre part le coût sera double pour les finances publiques, alors que les Niçois subissent la crise économique et que les impôts locaux vont augmenter de près de 20 %. »

« Durant la campagne électorale de mars 2008 La L.R.L.N. avait averti les Niçoises et les Niçois de ce qui les attendaient si M. Estrosi était élu maire. Il n’aura pas fallu attendre bien longtemps pour voir nos craintes confirmées par les faits... Nous avons vu bunkériser la mairie, et disparaître les drapeaux Niçois dans la ville ainsi que la réplique de la statue de Charles-Félix, précédemment placée devant l’hôtel de ville. Nous avons entendu le maire annoncer le « mariage » de Nice avec Marseille, aberration morale et économique. Nous l’avons vu lorgner la villa Masséna, puis le palais Sarde, comme si l’on avait besoin de plafonds dorés pour travailler.»

« Nous avons été assommés d’annonces de projets inutiles ou irréalisables. Nous avons vu des campagnes de communication très coûteuses organisées à tout propos, et en particulier pour la candidature de Nice aux Jeux Olympiques d’hiver, lesquelles n’ont servi qu’à la promotion du maire et à l’enrichissement de certains médias. La gestion de la ville se résume en une phrase « communication, paillettes et bulles de savon sur fond de catastrophes ». Avec l’agent ainsi gaspillé d’une manière éhontée beaucoup de Niçoises et Niçois en difficultés auraient pu être aidés. Après un an de gesticulations municipales, Nice et surtout son maire obtiennent la palme : L’une des plus haute augmentation d’impôt de France. Et le président du Conseil Général a lui aussi annoncé une hausse d’impôts très importante »

« Le projet d’une ligne de tramway passant sur la Promenade des Anglais imposé par le maire, alors qu’une précédente concertation publique en avait décidé autrement, est rejeté par une grande majorité de la population. Un an seulement de mandature municipale s’est écoulée, ce qui laisse présager ce qui nous attend durant les cinq suivantes. Nous appelons toutes les niçoises et tous les niçois à se regrouper pour faire front commun contre un pouvoir municipal qui non seulement n’est pas à la hauteur de sa tâche, mais qui compromet gravement l’avenir de la ville »

« La L.R.L.N. a mené campagne contre M. Estrosi durant les élections municipales de mars 2008 et tout prouve qu’elle avait raison. La situation s’aggrave et la sécurité n’est plus assurée. Des hordes de voyous ont saccagé le centre ville, sur fond de guerre ethnique et religieuse, sans que le maire, officier de police, ni le préfet n’aient su l’éviter ou le prévoir . Ceci ne s’était jamais vu à Nice, et c’est le signe que nous entrons dans une période de très graves turbulences. Nous continuerons notre combat, et l’adapterons à la situation. Dans la tempête qui s’annonce, l’intérêt vital des Niçoises et des Niçois est de se regrouper et de s’unir autour de valeurs niçoises. Nous leur demandons de nous rejoindre afin, que toutes et tous ensemble, nous puissions faire face aux évènements qui, malheureusement et fatalement vont survenir. Soutenons notre drapeau et préparons nous à résister. Issa Nissa ! »

Posté par LIBERA NISSA à 02:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,