15 et 16 avril 2010: Drapeaux Niçois contre 150 ans de mensonges !

pl_bisciteLes 15 et 16 avril 2010, cela fera 150 ans qu'aura eu lieu le plébiscite truqué qui permit de valider l'annexion du Pays de Nice par la France.
Avril 1860, occupation militaire française de Nice suivie d'un plébiscite frauduleux qui ne peut avoir aucune valeur juridique: non-inscription volontaire sur les listes électorales de la quasi totalité des Niçois en droit de voter ; vote de très nombreux non-Niçois  ; listes électorales dressées exclusivement par des agents français disposant du pouvoir de statuer sommairement sur les réclamations, ville sous administration civile et militaire française ; surveillance des bureaux et dépouillement du scrutin confiés exclusivement à des agents français ; absence de bulletins négatifs,  occupation militaire de la ville et du lieu du scrutin ; plébiscite également invalide car le traité de Turin ne stipulait pas les conditions pratiques de l'annexion et surtout ne déterminait pas les populations concernées par l'annexion, puisque le tracé définitif des frontières sera fixé un an après le vote…  Nous appelons tous les habitants du Pays Niçois à marquer leur désapprobation concernant cette forfaiture démontrée mais pourtant célébrée par les autorités françaises et les associations culturelles officielles para-municipales. Nous drapeau_ni_oisinvitons les Niçoises et les Niçois, de souche comme d'adoption ainsi que toutes celles et ceux, profondément attachés au principe démocratique et au droit des peuples à disposer d'eux mêmes qui se sentiront à coup sûr concernés, de mettre en évidence à leur fenêtre un drapeau Niçois ou par défaut un drapeau de l'Ogcn.
Le plébiscite de 1860 est une insulte au droit des gens ! Ce vote fut qualifié à l'époque par un éditorialiste du journal THE TIMES de « Farce la plus abjecte qui ait été joué dans l'histoire des nations » mais aussi de « Trafic de chair humaine ».
La France qui se proclame « Patrie des droits de l'homme » peut-elle cautionner les plébiscites truqués qui validèrent l'annexion de la Savoie et du Pays de Nice en 1860?

Facebook 15 et 16 avril 2010: Drapeaux Niçois contre 150 ans de mensonges !


30 juin 2013

Le 14 juillet n'est pas ma fête nationale, je sors mon Drapeau Niçois !

Non_franceComme c'est désormais le cas chaque année, nous invitons les Niçois à protester contre la déferlante bleu, blanc, rouge occasionnée par la fête national française le 14 juillet (symbole de la prise de la Bastille en 1789), en mettant en évidence le Drapeau Niçois !


r_volutionnaires_fran_aisHormis le fait que cette fête nationale ne soit pas la notre, il est utile de se souvenir des conséquences désastreuses que le Pays de Nice a subit, suite à la violente invasion révolutionnaire de 1792.
Les pillages et autres exactions en tout genre faites contre les Niçois provoquèrent même une enquête sollicitée par la Convention Nationale à Paris, c'est dire !

Les Résistants Niçois ( les Barbets ) qui rejetaient cette « ordre nouveaux » imposé par une force étrangère étaient cloués sur les portes et les habitants du Pays de Nice qui fuyaient la barbarie se voyaient traqués, comme ce fut rarement le cas dans l'histoire pour une population bien définie. Les émigrés Niçois étaient victimes de l'immense haine jacobine et de ce fait interdits sur tous les territoires occupés par la France républicaine. Pendant que leurs biens étaient pillés dans le Pays de Nice, les Niçois émigrés étaient obligés de errer sans répit chassés par la soldatesque révolutionnaire.

Sans_titre___CopieCette même France devenue impériale et si bien décrite par Victor Hugo dans « les  misérables » revint en 1860, mais cette fois par le biais d'une forfaiture désormais largement démontrée qui lui permit d'annexer le Peuple libre Niçois.

Toujours cette même France redevenue « républicaine », à l'occasion des élections législatives du 8 février 1871 et alors que le raz-de-marée séparatiste emportait tout, le préfet Dufraisse, refusant de tenir compte de la volonté 1871_CANONSpopulaire légalement exprimée par les urnes, décida le 10 février de suspendre le Dirrito ( journal séparatiste niçois ).
Cela provoqua plusieurs jours d'émeutes et la répression sanglante « des baïonnettes dans les torses niçois » dont témoigna Henri Sappia dans « NICE CONTEMPORAINE » ainsi que le journal Anglais « The Times ».

ONU_001___CopieSuivit l'abrogation du traité de turin par les instances internationales en 1947 qui était le seul lien juridique entre la France et le Pays de Nice.

Quel Niçois, qu'il soit de souche ou d'adoption et sachant désormais tout cela, pourrait encore prétendre célébrer la fête nationale française ?

Le 14 juillet, les Niçois honorent leurs ancêtres et mettent en évidence le seul drapeau légitime dans le Pays de Nice: le drapeau Niçois !

drapeau_ni_oisLe drapeau Niçois est disponible au siège de la L.R.L.N, 1 rue Caïs de Pierlas LRLN_porte_noire(porte verte foncé) mercredi et vendredi à partir de 16h (plan ).

29 septembre 2011

NOUVEAU : la LRLN décline aussi le blason Niçois en poster pour seulement 3 euros !

Constat fait des difficultés financières actuelles que subit la jeunesse Niçoise qui reste très attachée au premier symbole du Pays de Nice, la LRLN décline désormais aussi le blason Niçois en poster (taille 100cm x 70cm). La LRLN a décidé que ces superbes affiches ne couteraient que trois euros l'unité et dix euros le lot de quatre.  

Disponible au siège de la L.R.L.N, 1 rue Caïs de Pierlas les mercredi et vendredi à partir de 16h (plan ).

poster blason Nice

Posté par LIBERA NISSA à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

07 juillet 2011

Drapeaux Niçois le 14 juillet qui n'est pas notre fête nationale !

Le 14 juillet n'a jamais été, n'est pas et ne sera jamais la fête nationale des Niçois.
Non_franceSuite à la révolution française de 1789 (qui aurait enfanté selon les intégristes jacobins français la République et les droits de l'homme), les habitants du Pays de Nice furent envahis, pillés, martyrisés et pourchassés sans répit durant les vingt et deux longues années d'occupation appelées sans vergogne: le premier rattachement.
Durant cette période, des décrets d'extermination des Résistants Niçois (qui refusaient cet ordre nouveau venu de l'étranger ) furent instaurés par la force occupante et les émigrés Niçois réfugiés dans le Piémont, furent même plus tard à nouveau poursuivis et chassés sans relâche.
En 1800, le général Grouchy ordonna que les émigrés Niçois soient chassés du Piémont, à son tour envahit par la France révolutionnaire, et signifia que « les émigrés Niçois ne pourraient habiter aucun pays occupé par les armées françaises ni les républiques alliés, sous peine d'être arrêtés et punis selon la rigueur de la loi ». Traqués, comme ce fut rarement le cas dans l'histoire pour une population bien définie, les émigrés Niçois étaient victimes de l'immense haine jacobine et de ce fait interdits sur tous les territoires occupés par la France républicaine. Pendant que leurs biens étaient pillés dans le Pays de Nice, les Niçois émigrés étaient obligés de errer sans répit chassés par la soldatesque révolutionnaire. En l'an 11 de la république française, au nom de la liberté et de l'égalité, LA SEGREGATION RACIALE fut même instaurée à Nice.
Site ( les Barbets )

Libéré suite à la chute de l'empire en 1814, le Peuple Niçois sera de nouveau envahi et annexé par la force et la fraude par la France en 1860. En 1871, les élections législatives virent la victoire écrasante des séparatistes menés par Garibaldi spoliée par les baïonnettes françaises!

DRAPEAU_NISSARTLe jour de la fête nationale française, en hommage à nos glorieux Barbets, Garibaldi, Sappia, Joseph André et toutes les Niçoises et les Niçois anonymes qui ne se sont JAMAIS soumis, mettons le Drapeau Niçois à notre fenêtre ou partout où l'on pourra le mettre en évidence !

Ne jouez plus aux Niçois, soyez Niçois !

Le 14 juillet n'est pas notre fête nationale !

« Du coté du peuple est la conscience du devoir, c'est cette résolution qui fait réussir les entreprises les plus difficiles ».
 Garibaldi.

08 octobre 2009

LE VRAI DRAPEAU NICOIS

drapeau nissart classiqueLe « drapeau niçois » guignolesque qui flotte sur tous les bâtiments officiels à Nice, évoque pour les Niçois plus une poule mouillée sortie d'une essoreuse et coiffée d'une énorme couronne carnavalesque, que le fier blason de Nice.
C'est pour cela que la Ligue Niçoise (L.R.L.N) édite depuis 2009 ce drapeau Niçois plus en accord avec ce que l'on peut attendre de la représentation du premier symbole de la ville de Nice.

drapeau nicois série limité« Tout les niçois doivent pouvoir disposer du drapeau de leur pays. Ce drapeau populaire et conforme à nos traditions et au prix très abordable de 25 €. » Taille : 142cm X 98cm (avec ourlet pour insérer sur hampe).

<<< Il existe aussi un modèle en série limitée.

LRLN_porte_noire

 

Disponible pour 25 (par chèque ou espèce) au 1 rue Caïs de Pierlas le mardi, mercredi et vendredi de 16h à 20h. (plan ).

 

Pour l'option expédition précisez le modèle (classique ou série limitée) et envoyez un chèque à l'ordre de la LRLN au 1 rue Caïs de Pierlas 06300 Nice.

25€ - Envoi par lettre simple (nous déclinons toute responsabilité en cas de problème lié à la poste).

30€ (dont 5€ de frais d'envoi) - Envoi recommandé par Colissimo.

 

 

 

Posté par LIBERA NISSA à 06:27 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,