23 juillet 2015

La Selecioun Nissarda en route pour un doublé historique !

selecioun nissardaUniquement composée de footballeurs nés sur le sol du Comté de Nice, dont le territoire regroupe le littoral de Nice à Cap-d’Ail, les vallées de l’Estéron, du Var, de la Tinée, de la Vésubie, de la Roya, de la Bévéra et du Paillon, la Selecioun Nissarda est notre équipe nationale !

De nos jours, chaque Peuple s'identifie à travers son équipe nationale de football ! Le Peuple Niçois a la sienne ! Et quelle équipe !

Loin des frasques politico-judiciaires des parrains de la très officielle FIFA, et seulement un an après son titre de champion du monde, l’équipe du Comté de Nice va participer au championnat d’Europe de la ConIFA, fédération qui regroupe les sélections non-affiliées à la FIFA.

selecioun championne du mondeLe 8 juin 2014, la Selecioun, parainnée par le plus Nissart des footballeurs, Alexy Bosetti, soulevait la Coupe du Monde de la ConIFA. En venant à bout de l’Île de Man, de l’Ossétie du Sud, de la Padanie ou encore du Haut-Karabagh, les représentants du Comté de Nice ont remporté leur premier titre, à peine plus de deux mois après la création de la Selecioun.

Après l’heureuse épopée de 2014 en Laponie suédoise, l’équipe va disputer le championnat d’Europe de la ConIFA. la compétition se déroulera du 17 au 21 juin 2015 à Debrecen, la deuxième ville de Hongrie.

La Selecioun Nissarda sera confrontée à la Padanie, à l’Île de Man, à la Haute-Hongrie, au Pays Sicule et au Peuple rom.

Soutenu par de nombreux tifosi nissart, la selection nationale du Pays de Nice a ses chances pour un doublé historique coupe du monde / coupe d'europe !

ISSA NISSA E BASTA !

LA SELECIOUN Countea de Nissa Football Association

Le tableau des rencontres :

Finale coupe Europe Football

Posté par LIBERA NISSA à 18:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


11 février 2013

Peuples européens séparatistes: la France plus qu' inquiète !

Effectivement, c'est un fait, la France tremble !
Drapeaux_souverainsLa France jacobine a une peur viscérale de la remise en cause de son dogme essentiel qui est « l'indivisibilité de sa république ».
Bien évidemment, le pouvoir jacobin ne citera jamais des faits se déroulant sur le territoire de sa sacro-sainte « république une et indivisible », mais des signes de sa grandissante inquiétude se sont particulièrement révélés ces dernières semaines.
Cela a commencé avec les élections municipales en Belgique qui ont vu une percée du parti séparatiste flamand qui réclame l'indépendance de la Flandre (nord néerlandophone) vis-à-vis de la Wallonie, dont le prétexte serait selon les médias français la faiblesse économique de sa voisine francophone.
S'en suivit une étrange analyse tendant à vouloir théoriser les « nids séparatistes européens »...
 Les séparatistes écossais seraient motivés uniquement par le fait qu'ils aient sous leur territoire maritime des réserves conséquentes de pétrole, les riches catalans seraient des égoïstes et les basques dont le PIB est supérieur à celui de l'Estonie ( pays souverain ) pays_basquesseraient de dangereux terroristes !  Concernant les deux « provinces espagnoles », les médias jacobins oublient bien évidemment qu'elles empiètent sur le sol « un et indivisible » français, et que le problème séparatiste de ces provinces dites espagnoles deviendra inévitablement dans un futur proche le problème de la France !
La livraison de la militante basque Aurore Martin aux autorités espagnoles par le ministre actuel de l'intérieur naturalisé Manuel Valls, en est d'ailleurs la triste démonstration. L'arrêt du fragile cessez-le-feu décrété par l'ETA depuis un an permettrait de revoir la question basque sous un angle sécuritaire qui arrangerait sans aucun doute la France.
Concernant Manuel Valls, il semble que les naturalisés aient une fâcheuse tendance à essayer de plaire à leur pays hôte en se montrant plus jacobin que les jacobins de souche. Nous avions pu en voir la démonstration lors des élections régionales de 2010, quand certains hommes politiques UMP de la région PACA d'origine italienne subirent les sarcasmes de leurs collègues « de souche » qui trouvaient que ceux dont les noms se terminaient en i se donnaient beaucoup de mal pour montrer qu'ils étaient plus français que les français (sic).
Malgré toute la désinformation, le problème séparatiste existe bien dans leur France « une et indivisible » et le plus connu est bien évidemment celui de la Corse. Les récents succés électoraux de Corsica Libera ne vont pas pour rassurer le pouvoir français. Comme par hasard, à la première occasion offerte et suite à l'assassinat d'un célèbre avocat corse, a eu lieu un déferlement médiatico-politique sur l'île de beauté. Les vieilles recettes dignes des intellectuels et écrivains de renom, qui de tout temps ont méprisé et insulté les peuples qui refusaient la domination contraints et forcés !
marseille_provenceViolence, mafia, armes, omerta le tout amalgamé avec l'idée séparatiste... Situation inadmissible selon les plus hauts responsables gouvernementaux ! Il est vrai que la Seine Saint Denis ou les Bouches du Rhône respirent l'honnêteté, qu'il n'y a jamais de règlement de compte, pas d'armes, pas de trafic... et que du côté de Neuilly ne vivent que des gens honnêtes !
Pendant la Seconde guerre mondiale, la Corse fut le premier « territoire français » libéré de l’occupation allemande et italienne. Si aucune mention n’est faite dans les manuels d’histoire de cet événement, le sort qui a été réservé aux Juifs de Corse passe également inaperçu. Pour info, le Papon de sinistre mémoire était préfet de la Corse quand les mesures antijuives furent appliquées et l'omerta du Peuple Corse tant décriée par la France d'hier comme par celle d'aujourd'hui a sauvé bien des vies. Si l'action entamée par Maxime Cohen, président de la communauté juive de l'île, aboutit, le Peuple Corse serait le premier au monde à obtenir le statut de « Juste » pour son rôle joué dans la protection des juifs au cours de la Seconde Guerre mondiale.
 ni_ois_savoyard_corseAux souverainistes corses viennent s'ajouter les mouvements séparatistes Niçois et Savoisien qui réclament leur droit légitime à la souveraineté étayé par des arguments historique et juridique irréfutables, et même si leur notoriété grandissante n'atteint pas encore celle des indépendantistes corses, ils sont aujourd'hui un réel problème pour la France. L'abrogation par l'ONU en 1947 du traité de Turin qui était le seul lien juridique entre la Savoie et le Pays de Nice d'une part et la France d'autre part, est un problème insoluble pour la force occupante. Nous savons de source sûr qu'au moins une tentative d'enregistrer le traité abrogé en douce a été faite par la France qui s'est bien évidemment vu rejetée par les instances internationales...
 Lors des dernières élections cantonales les candidatures séparatistes niçoises (Parti Niçois-Partit Nissart) ont semble-t-il provoqué un vif émoi dans le ministère de tutelle de la préfecture des Alpes-Maritimes (ministère de l'Intérieur), dont certains employés semblaient très amusés par les coups de téléphone incessants et inquiets de Paris demandant : « c'est quoi ce nouveau parti » ?
Effectivement, la France a peur et sa politique de l'autruche n'arrêtera pas la modernité et la liberté de triompher. L'effondrement moral, identitaire et économique de la France ne fera qu'emplifier la revendication légitime à la souveraineté des Peuples niçois, savoisien et corse ainsi que l'unification des Peuples basque et catalan !

Pour que le droit des gens ne soit pas une vaine parole...
Garibaldi

01 septembre 2012

Election cantonale partielle de Levens: des soutiens pas très niçois semblent se dévoiler !

soupe_au_porcSelon le blog dédié à l'antenne « niçoise » du bloc identitaire (nissa rebela), Mario Borghezio, député de la trés anti-garibaldienne ligue du nord plusieurs fois condamné pour violences, aurait annoncé « son soutien » au candidat d'extrême droite Benoît Vardon, à l'occasion de l’élection partielle des 9 et 16 septembre 2012 dans le canton de Levens. ...
Mario_BorghezioCe même Borghezio, dans le fameux documentaire de canal+ « Europe Ascenseur pour les fachos » expliquait aux identitaires du pays niçois comment faire oublier qu'ils sont des fascistes en se faisant passer pour des « régionalistes »... On pouvait y voir entre autres M. Plaquevent, plusieurs fois candidat identitaire à Nice, acquiesçer : « Il faut insister beaucoup sur le côté régionaliste de notre mouvement, c’est une bonne manière de ne pas être classé comme fasciste nostalgique, mais comme une nouvelle mouvance régionale, catholique, etc... mais dessous, nous sommes toujours les mêmes ».

Le journaliste résumait ainsi cette tactique « pénétrez partout où vous le pouvez et mentez pour faire oublier que vous êtes fascistes ».

 En juillet 2011, la ligue du nord a elle-même suspendu temporairement Borghezzio pour avoir glorifié plusieurs idées du manifeste d' Anders Behring Breivik , l'auteur du massacre en Norvège, c'est dire la personnalité de celui qui soutient le candidat du bloc identitaire ...

partit_nissart__Ni_oisNi de gauche, ni de droite, Le Parti Niçois - Partit Nissart est un mouvement régionaliste apolitique 100% Niçois et s'inscrit dans la continuité de nos ancêtres qui ont défendu becs et ongles la liberté du Pays de Nice comme le firent Segurana, Verani, Ribauda, les Barbets , Garibaldi, Arson, Sappia, André... et tant d'autres anonymes.


Depuis une dizaine d'années, un groupuscule d'extrême droite étranger dont le symbole est le sanglier gaulois parasite notreCatarina_Segurana Identité ...
et il est vraiment temps que cela cesse !
Pour défendre efficacement leurs intêrets, les Niçois doivent regarder notre société par le prisme Niçois et plus par un prisme français imposé par la force occupante...

Les Niçois sont ni de gauche, ni de droite: ils sont Niçois !

Catarina Segurana rende toujou pan per crissenssa.