Appel à manifester place Garibaldi: la schizophrénie identitaire au grand jour !

Alerte identitaire garibaldiLa schizophrénie n'a plus de limites chez les membres de l'antenne niçoise de la mouvance identitaire.

Du jamais vu, ils prétendent laver l'honneur du Héros Niçois !

Toujours à l'affût d'une photo complaisante dans le monopole de presse, les récentes manifestations pro-palestiniennes sont une fois de plus sorties de leur contexte,  par ce groupuscule qui n'a de niçois qu’un vocable usurpé outrageusement.

La dernière manifestation pro-palestinienne était organisée en réaction au drame qui se déroule actuellement à Gaza !

Il s’y trouvait des chrétiens, des musulmans, des athées, des gens de gauche comme de droite…

L’intolérance étant la fille de l’ignorance, il est bon de rappeler que le Héros des deux mondes est adulé en Amérique du Sud pour son combat pour la liberté des peuples asservis.

Garibaldi condamnait fermement la politique coloniale française initiée par Napoléon III en Afrique du Nord et ailleurs.

Pour un garibaldien, associer l’image du Héros niçois à la demande de justice pour un peuple asservit et réprimé, où qu’il soit dans le monde n’a rien de choquant… bien au contraire !

Et le fait que quelques crétins provocateurs en profitent pour lancer des slogans islamistes n’y change rien.

Ce groupuscule qui prétend défendre l’Identité niçoise a appelé à voter pour le Front National aux dernières élections présidentielles et législatives.

Le porte-parole de cette fraction de la droite, de la droite, de la droite française a essayé récemment d'intégrer le Rassemblement Bleu Marine.

Quand on connait la doctrine ultra jacobine du parti nationaliste français que préside Marine Le Pen, vouloir le rejoindre et se revendiquer défenseur de l’Identité Niçoise tient de l’aberration mentale !

Pour rappel, voici un extrait du communiqué de presse du 4 octobre 2013 de Bertrand Dutheil de La Rochère, Conseiller République et laïcité de Marine Le Pen:

  « Avec Marine Le Pen, le Rassemblement Bleu Marine se prononce fermement pour une République une et indivisible, s’opposant à tous les communautarismes, y compris régionaux.»…

« Y COMPRIS REGIONAUX » !!!

En clair cela signifie que pour le RBM, le communautarisme musulman et à combattre autant que le communautarisme Régionale !

garibaldi voilé identitairesDe plus, les liens fusionnels qui existent entre la mouvance identitaire installée à Nice et la Ligue du Nord (violemment anti-garibaldiennes et qui traîne notre héros dans la boue)  ne sont plus à démontrer.

Il y a une dizaine d’années, des identitaires étaient fortement soupçonnés d'avoir mis un voile noir sur la statue de Garibaldi.

Aujourd’hui, ils cherchent à détourner pour leur compte ce que symbolise Garibaldi pour les Niçois...

En 2010 ils ont profité des festivités concernant les 150 ans de l'annexion par la France pour semer le trouble et diffuser leur propagande mensongère en prétendant dénoncer la forfaiture, pour se revendiquer ensuite français et fiers de l'être...

Oui effectivement, toutes ces incohérences donnent quelque peu le tournis !

Le fait de chercher le buzz à tout prix, quitte à se contredire continuellement, démontre l’étroitesse des idées véhiculées par ce pseudo mouvement dont les membres mal informés, confondent d'ailleurs comme ceux qu'ils prétendent combattre, Gaza avec l’Ariane et le sionisme avec la religion juive.

 

Pour information, vous pouvez relire ce très instructif article qui fut écrit par Alain Roullier-Laurens en 2011 dans les Nouvelles Niçoises:  Enquête sur la nébuleuse « identitaire » - Les nouvelles nicoises

 

A lire absolument:

Garibaldi et Nice

 

 


16 septembre 2012

Parasitage avéré des identitaires: images pillées à « Liberà Nissa » puis floquées par « nissa rebela/jouinessa rebela »!

nissa_r_mentaIl est plus qu’étrange que l'on retrouve un dessin édité sur notre site garibaldien « Liberà Nissa » sur un vêtement floqué « nissa rebela / jouinessa rebela »...
Etrange aussi, la pseudo analyse diffusée sur le blog de l'antenne niçoise du mouvement d'extrême droite français nommé « bloc identitaire », suite au premier tour de l'élection partielle dans le canton de Levens le 9 septembre 2012... rappelons qu’il vit l'effondrement du candidat Benoît Vardon (frêre du président de Nissa rebella) qui est l’un des responsables des jeunes identitaires de « jouinessa rebela »...
Entre d'autres inepties à quatre-sous dont nous nous refuserons de faire une quelconque publicité, nous avons pu lire:
« Par ailleurs, au-delà du FN, nous avons vu émerger dans ce scrutin une candidature parasitaire totalement caricaturale et folklorique »... celle-ci aurait, selon eux, « perturbé et égaré leurs électeurs aquis lors d'élections précédentes »... C’est véritablement prendre les électeurs pour des imbéciles que de supposer qu’ils ne savent pas lire les professions de foi des candidats, ni reconnaître deux personnes différentes sur des affiches : personne en effet ne peut prendre notre candidat pour Benoît Vardon !!!

Les identitaires français bien mal déguisés en niçois, nous accusent de les parasiter, de semer le trouble dans l'électorat, alors qu’il non_ouiest parfaitement flagrant et établi que c'est le contraire, puisque notre candidat à déclaré dans Nice-Matin que le Parti Niçois/Partit Nissart  était l’antithèse du bloc identitaire français ; on ne saurait être plus clair !

Benoît Vardon, en tant que responsable de « jouinessa rebela », sous-sous marque du bloc identitaire français à Nice, ne peut en aucun cas ignorer que les dessins copyrightés et floqués sur des vêtements à l'effigie de « nissa rebela / jouinessa rebela » sont les œuvres exclusives de notre média Internet ( la “propriété intellectuelle” protége les créations de l’esprit, à savoir les inventions, les œuvres littéraires et artistiques et les symboles, noms, images, dessins et modèles utilisés dans le commerce.) et que nul n’a le droit de s’en approprier sans notre autorisation. Si cet abus devait se poursuivre, nous engagerions les poursuites adéquoites...

Les identitaires doivent comprendre que la contrefaçon est punie par la loi de leur pays (la France) et que celles et ceux qui se promènent avec des sacs Louis Vuitton achetés au marché de Vintimille sont autant crédibles que « nissa rebela / jouinessa rebela » en séparatiste garibaldien ! C'est de la contrefaçon de très mauvaise facture !

La Vérité ratrappe une fois de plus ces imposteurs qui sont en réalité des membres actifs et corrosifs de l’aile extrême-droite de la force occupante... et les niçois ne sont pas dupes !

12 février 2011

Les imposteurs du « bloc identitaire » définitivement démasqués !

Depuis fort longtemps, les Garibaldiens Niçois dénoncent les amalgames insidieux faits par les ennemis de Nice avec les imposteurs du mouvement d'extrême droite français du  « bloc identitaire », dont l'antenne à Nice se présente sous le vocable niçois « nissa rebela » !
A l'occasion des élections cantonales de 2011, les masques tombent et l'imposture « identitaire » est définitivement dévoilée !

Les Identitaires, victimes de l’accord Peyrat-FN ? - Droite(s) extrême(s) - Blog LeMonde.fr

Chasse le naturel, il revient au galop....


09 février 2011

Alliance Peyrat-FN-Identitaires: Réaction du Président du Parti Niçois !

Nice, le 9 Février 2011 

PARTI_NICOIS

Réaction de M. Alain Roullier-Laurens, Président du Parti Niçois

Au sujet de l’alliance de M. Jacques Peyrat avec le Front National


COMMUNIQUE

« En dix jours à peine, l’ex-maire de Nice, a commis deux erreurs politiques majeures : l’alliance avec un groupuscule qui se pare du vocable niçois de « Nissa rebela » , mais qui est en réalité l’émanation directe du Bloc identitaire, parti d’extrême droite français connu pour ses provocations indignes, comme la distribution de soupe au cochon,  puis le rapprochement avec le Front national qu’il avait quitté en 1994 pour pouvoir prétendre à la mairie de Nice.  Allié ponctuel et sous conditions, de Jacques Peyrat, sur la liste duquel je figurais en 11e position en 2008, je me dois de réagir. Les 33000 électeurs qui nous avaient accordé leurs suffrages, n’ont pas voté pour l’extrême droite, et aujourd’hui se voient floués. J’avais mis en garde Jacques Peyrat au sujet de son entourage ; devant cette dérive plus que malsaine, je suis contraint de me désolidariser de lui. Ni l’ambition politique, ni la vengeance ne peuvent  justifier un renoncement aux valeurs humanistes et républicaines ».

Alain Roullier-Laurens