29 décembre 2013

2014: Année de la reconquête des Peuples Européens de l'ouest!

Enseignant école républicaineEn France, au cours de la seconde partie du XIXe siècle, on a enseigné au paysan breton, corse, basque, savoisien, niçois l’histoire de « son pays » et c’est grâce à cette reprogrammation mentale par les  instituteurs de la IIIe République (qui se présentaient eux-mêmes comme les hussards noirs de la république) qu’on a pu l’envoyer se faire tuer sur tous les champs de bataille au nom de la sainte république jacobine une et indivisible. L’éducation était une programmation néo-païenne (et reconnue comme telle par les antichrétiens au pouvoir) au service de la tuerie patriotique et de l’impérialisme.

Front national de gaucheLes vieux conservateurs jacobins, les électeurs du Front national ou les soi-disant souverainistes de tous bords de l'Etat-nation artificiel découvrent aujourd’hui qu’ils sont les seuls à croire encore à leur « fiction patriotique ».
Comme nous pouvons le voir chez les intégristes issus des religions monothéistes, les courants prétendus « laïque et républicain » mélanchonniste ou lepenniste imités grossièrement par les fraichement naturalisés Manuel Valls (PS) ou Jean-Vincent Placé (EELV), ont une vision dogmatique de la nation ; le premier en idéalisant à outrance la révolution française, oubliant ses crimes, ses mensonges et ses reniements, le deuxième en sublimant une France accordéon et colonialiste qui a disparu depuis bien longtemps, en dénonçant de façon hystérique la charte européenne des langues régionales, qui selon leurs dogmes mettrait en danger la sainte indivisibilité de l'Etat-nation français ...

VALLSPour les naturalisés, comme c'est le cas pour les convertis religieux, ils se débattent pour se faire reconnaître en récitant avec ivresse les versets idéologiques appris, qui sont censés être le ciment de leur nation adoptive. C'est aussi le cas pour les « deuxième génération » dont certains hommes politiques UMP de la région PACA d'origine italienne subirent les sarcasmes de leurs collègues « de souche » lors des élections régionales de 2010, qui trouvaient que ceux dont les noms se terminaient en i se donnaient beaucoup de mal pour montrer qu'ils étaient plus français que les français !
Ces courants  jacobins figés dans le formol sont terrorisés par l'évolution civilisationnelle et imaginent qu’en s'accrochant à de vieilles icones cocardières que la vérité, peu à peu, a flétri, ils réussiront à inverser la marche du temps pour revenir à une époque révolue... Comme nous le présentions il y a un an, suite aux élections municipales en Belgique qui avaient vu une percée du parti séparatiste flamand réclamant l'indépendance de la Flandre (nord néerlandophone) vis-à-vis de la Wallonie, dont le prétexte serait, selon les médias français, la faiblesse économique de sa voisine francophone.
Il s'en suivit une étrange analyse tendant à vouloir théoriser les « nids séparatistes européens » comme si s'agissait de nids de vermine...

Catalogne indépendanceLes séparatistes catalans seraient des égoïstes parce que riches et les écossais  motivés uniquement par le fait qu'ils aient sous leur territoire maritime des réserves conséquentes de pétrole (William Wallace travaillait peut-être chez Shell); il est vrai que les fondateurs du jacobinisme ont toujours été adepte du partage, mais ils n‘ont jamais partagé entre eux que ce qu’ils ont volé en Europe .. Les basques dont le PIB est supérieur à celui de l'Estonie ( pays souverain européen ) seraient de dangereux terroristes !  Concernant les deux « provinces espagnoles », les médias jacobins oubliant bien évidemment qu'elles empiètent sur le sol « un et indivisible » français, et que le problème séparatiste de ces provinces dites espagnoles deviendra inévitablement dans un futur proche le problème de la France ! Les écossais et les catalans ont prévu d'organiser en 2014 un référendum concernant leur autodéternination.

Pais nissartS'ajoutent enfin les mouvements séparatistes Niçois et Savoisien qui réclament leur droit légitime à la souveraineté étayé par des arguments historique et juridique irréfutables, et qui ont réussi à déstabiliser la diplomatie française en provoquant des questions dérangeantes à l'assemblée nationale   grâce à la Déclaration de Genève du 24 mars 2010 ! 

bonnet rouge bretonDernièrement, la panique jacobine a atteint son point culminant, suite aux manifestations monstres « des bonnets rouges », symbole de la révolte du Peuple breton contre (déjà) l'oppression fiscale de la France de... Louis XIV. Après avoir tenté une récupération jacobine du mouvement en faisant un amalgame anachronique et symbolique entre le bonnet rouge breton et le bonnet phrygien, les ayatollahs jacobins n'ont pas tardé à dénoncer la tournure régionaliste du mouvement. Les manifestations organisées par les syndicats jacobins n'ont rassemblé que quelques centaines de personnes quand les bonnets rouges représentaient des dizaines de milliers de révoltés ! Nous passerons le parasitage éhonté de quelques hurluberlus nostalgiques des chemises brunes, qui ont essayé de perturber les cérémonies du 11 novembre, affublés de bonnets rouges... Les représentants du mouvement breton ont d'ailleurs immédiatement condamné ce détournement indigne, par un groupuscule d'extrême droite français, des symboles de leur juste cause !

 Mais le plus intéressant reste à venir... Comme c'était déjà le cas pour la Corse et désormais pour la Bretagne avec « les bonnets rouges » qui est un mouvement d'envergure apolitique au sens jacobin du terme rassemblant des bretons de sensibilités différentes, parmi lesquels se trouvent même des élus clairvoyants pourtant issus du système en place, il semble que comme une trainée de poudre, cette nouvelle vision de la politique débarrassée du carcan idéologique jacobin (gauche/droite) puisse toucher d'autres « régions françaises », exaspérées par le diktat jacobin parisien sur la vie locale !
Comme ce fut le cas avec l'effondrement de l'URSS en 1989 qui provoqua la libération des Peuples asservis en Europe de l'est , l'effondrement des Etats-nation artificiels de l'Europe de l'ouest entraînera inéluctablement la libération des Peuples asservis de l'Europe occidentale...
La refonte de l'Europe des Etats-nation artificiels en une Europe des Peuples n'est plus une utopie, mais bien une réalité... n'en déplaise aux passéistes jacobins !

 « A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on favorise les révolutions violentes » !
J.F.Kennedy


02 décembre 2013

Municipales 2014: Sondage Païs Nissart !

Municipales 2014 : Quelle alliance pourrait selon-vous, battre Christian Estrosi ?

Les municipales ne sont maintenant plus loin, les déclarations se multiplient, la dernière en date, d’Olivier Bettati confirmant la rumeur qui circule en ville depuis des mois. Ils sont sept candidats officiellement déclarés jusqu'à présent : Patrick Allemand, Marie-Christine Arnautu, Olivier Bettati, Christian Estrosi, Robert Injey, Jean Icart ou Jacques Peyrat (l’épineuse question de la tête de liste n’a semble-t-il pas été encore réglée entre eux) et Alain Roullier. Mais ce nombre peut encore changer, surtout en cas d’alliance, entre candidats ou avec d’autres personnalités dont les noms reviennent régulièrement. Les pronostics sur les possibles alliances vont bon train en ce moment à ce sujet.

Païs Nissart vous propose le sondage suivant :

Compte tenu des candidats déclarés ou potentiels, de leur programme, des « affinités politiques » ou au contraire de leur volonté de créer l’union la plus large possible. Quelle liste d’alliance pourrait selon-vous battre Christian Estrosi aux municipales de 2014 ?

SONDAGE

Posté par LIBERA NISSA à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , ,

12 novembre 2013

Municipale 2014 à Nice: Le Parti niçois/Partit Nissart communique !

 Parti_nicois_2_1Communiqué du Président du Parti Niçois/Partit Nissart. (Nice, le 12 novembre 2013)

 « Nice subit les très lourdes conséquences de la déliquescence économique, sociale et morale qui gangrène le pays ; les élites politiques nationales sont totalement déconsidérées, à juste titre. Dans cette situation d’une gravité exceptionnelle, et à l’occasion des prochaines élections municipales, la société civile niçoise doit impérativement se mobiliser pour accéder aux responsabilités et gérer elle-même les affaires de notre ville.

 « Nous avons maintes fois dénoncé les errances mégalomaniaques, les effets d’annonce, et un gaspillage éhontés des deniers publics, sur fond de paillettes et de bulles de savon, qui ont caractérisé la mandature qui s’achève ; nous nous sommes souvent élevés contre les atteintes incessantes à l’identité niçoise, à notre culture et à nos valeurs ancestrales, vidées de leur substance et transformées en folklore pour touristes. L’omniprésence médiatique permanente et oppressante du maire sortant, loin d’être une promotion pour la Ville, n’a été qu’une posture au profit d’un seul ; elle ne masquera certainement pas une gestion qui hypothèque l’avenir ; elle ne fera pas oublier que nombre de manifestations et projets dispendieux et inutiles, au bénéfice illusoire, ont été préférés aux actions concrètes en faveur des niçois. Il convient désormais de tourner la page.

 « Il est impératif aujourd’hui d’ériger en règle, l’économie des fonds publics, de promouvoir l’identité et les intérêts du Païs Nissart, de recentrer les dépenses, dans de justes proportions, et prioritairement en faveur de la jeunesse, des personnes âgées et handicapées, de l’économie locale, des écoles municipales, du sport, de la sécurité, de l’écologie véritable, et de l’accès à l’habitat, plombé par une spéculation immobilière qui chasse les Niçois hors de chez eux. De même, il convient de mettre en place une politique culturelle digne de ce nom, car celle, fantomatique, qui a été menée depuis six ans, attelée aux modes du moment, n’avait pour but que le paraître, non le savoir.

 « Le Parti Niçois/Partit Nissart, sera présent aux prochaines élections municipales pour soutenir ce programme. Il offrira une véritable alternative aux Niçoises et aux Niçois, en présentant une liste d’union, composée de membres de la société civile ; nos concitoyens auront ainsi la possibilité de se défaire des carriéristes et cumulards incapables, de refuser l’extrémisme indigne, d’ignorer les parachutés prétentieux. L’énergie et les compétences de tous étant nécessaires pour redresser et donner un nouveau souffle à notre Ville qui, depuis six ans, végète sous un éteignoir, cette liste qui ne sera pas celle d’un seul, mais de tous, pourra s’ouvrir à ceux qui, sur le terrain, ont fait la preuve de leur efficacité, et qui privilégieront les intérêts de Nice à celui des partis. »

 

 Alain Roullier-Laurens

 Président du Parti Niçois/Partit Nissart

 

 

01 novembre 2013

Le Pays de Nice libéré: la prospérité assurée !

PIB Nice luxembourg

Pendant que le désormais défunt « modèle français » que le monde entier nous envierait selon la propagande étatique française, mais que visiblement aucun pays développé n'a jamais souhaité appliquer, le Luxemboug dont la démographie et la superficie avec le Pays de Nice sont similaires, avec un avantage géographique évident pour le Pays de Nice, commencera l'année 2014 en tête du classement mondial (FMI) des PIB par habitant...

La décadence identitaire, morale et économique font que la manipulation mentale faite par la France jacobine à l'égard du Pays de Nice concernant notre capacité à vivre séparé de l'Etat français, n'a plus d'emprise sur le Peuple Niçois qui désormais connait ses droits inaliénables à vivre libre !

PIB france luxembourg

Les Niçois doivent sortir des clivages idéologiques instaurés par la force occupante qui permettent au pouvoir central parisien de diviser et contrôler la population. Les Niçois ont des droits, ils doivent s’occuper de leurs affaires comme le font très bien Monaco et le Luxembourg, et voir les choses à travers un prisme Niçois et non plus un prisme français qui est catastrophique pour eux.

Prospérité, Education, Retraites, Sécurité, Identité... les objectifs sont réalisables, mais les Niçois ne peuvent les faire aboutir que librement !

« Du coté du peuple est la conscience du devoir, c'est cette résolution qui fait réussir les entreprises les plus difficiles ».
 Garibaldi.

 

16 septembre 2012

Parasitage avéré des identitaires: images pillées à « Liberà Nissa » puis floquées par « nissa rebela/jouinessa rebela »!

nissa_r_mentaIl est plus qu’étrange que l'on retrouve un dessin édité sur notre site garibaldien « Liberà Nissa » sur un vêtement floqué « nissa rebela / jouinessa rebela »...
Etrange aussi, la pseudo analyse diffusée sur le blog de l'antenne niçoise du mouvement d'extrême droite français nommé « bloc identitaire », suite au premier tour de l'élection partielle dans le canton de Levens le 9 septembre 2012... rappelons qu’il vit l'effondrement du candidat Benoît Vardon (frêre du président de Nissa rebella) qui est l’un des responsables des jeunes identitaires de « jouinessa rebela »...
Entre d'autres inepties à quatre-sous dont nous nous refuserons de faire une quelconque publicité, nous avons pu lire:
« Par ailleurs, au-delà du FN, nous avons vu émerger dans ce scrutin une candidature parasitaire totalement caricaturale et folklorique »... celle-ci aurait, selon eux, « perturbé et égaré leurs électeurs aquis lors d'élections précédentes »... C’est véritablement prendre les électeurs pour des imbéciles que de supposer qu’ils ne savent pas lire les professions de foi des candidats, ni reconnaître deux personnes différentes sur des affiches : personne en effet ne peut prendre notre candidat pour Benoît Vardon !!!

Les identitaires français bien mal déguisés en niçois, nous accusent de les parasiter, de semer le trouble dans l'électorat, alors qu’il non_ouiest parfaitement flagrant et établi que c'est le contraire, puisque notre candidat à déclaré dans Nice-Matin que le Parti Niçois/Partit Nissart  était l’antithèse du bloc identitaire français ; on ne saurait être plus clair !

Benoît Vardon, en tant que responsable de « jouinessa rebela », sous-sous marque du bloc identitaire français à Nice, ne peut en aucun cas ignorer que les dessins copyrightés et floqués sur des vêtements à l'effigie de « nissa rebela / jouinessa rebela » sont les œuvres exclusives de notre média Internet ( la “propriété intellectuelle” protége les créations de l’esprit, à savoir les inventions, les œuvres littéraires et artistiques et les symboles, noms, images, dessins et modèles utilisés dans le commerce.) et que nul n’a le droit de s’en approprier sans notre autorisation. Si cet abus devait se poursuivre, nous engagerions les poursuites adéquoites...

Les identitaires doivent comprendre que la contrefaçon est punie par la loi de leur pays (la France) et que celles et ceux qui se promènent avec des sacs Louis Vuitton achetés au marché de Vintimille sont autant crédibles que « nissa rebela / jouinessa rebela » en séparatiste garibaldien ! C'est de la contrefaçon de très mauvaise facture !

La Vérité ratrappe une fois de plus ces imposteurs qui sont en réalité des membres actifs et corrosifs de l’aile extrême-droite de la force occupante... et les niçois ne sont pas dupes !

21 juin 2012

Suite aux élections qui ont concerné la force occupante, la LRLN communique !

"l’UMP à Nice : qui trop embrasse mal étreint"

AIGLE_MASSE_Communiqué de la L.R.L.N. du 20 juin 2012

« Le pouvoir UMP s’est effondré à Paris, remplacé par la gauche. Les cactus teintés de bleu, sont maintenant devenus roses, mais ils conservent leurs vénéneuses épines . Ces deux partis jacobins ont grandement nuit à Nice à tour de rôle, car le jacobinisme refuse de reconnaître notre identité particulière et plus encore les droits qui nous ont confisqué jadis par la force. C’est pourquoi, nous avons toujours refusé de reconnaître leur légitimité chez nous. Le nombre de bulletins nuls et l’énorme taux d’abstention de 53 % démontre que les élus UMP à Nice, sont très fragilisés, même s’ils poussent des cocoricos de victoire afin de donner le change...

Lire la suite...