Yes Scotland ! Yes Etats de Savoie !

yes scotlandQue les Ecossais choisissent l’indépendance ou pas, le référendum organisé le 18 septembre a ouvert une brèche dans les fondations du Royaume-Uni dont l’avenir sous sa forme actuelle pourrait être remis en cause.


Que ce soit en Irlande du Nord, au Pays de Galles, et même dans certaines régions de l’Angleterre comme la Cornouailles (sud-ouest) ou le Yorshire (nord-est), le vote écossais a attisé l’opposition latente à la domination de Londres.


" Même si le non l’emporte, nous attendons des changements constitutionnels importants au Royaume-Uni, déclare Graham Walker, professeur de sciences politiques à l’université Queen’s de Belfast. Je pense que nous nous acheminons vers une union plus souple, peut-être une sorte d’union fédérale ".


Selon les bon âpotres du jacobinisme français, les séparatistes écossais seraient motivés uniquement par le fait qu'ils aient sous leur territoire maritime des réserves conséquentes de pétrole (William Wallace travaillait peut-être chez Shell)...

 

etats savoieAilleurs en Europe occidentale, d'autres Peuples réclament leur droit à l'autodétermination comme les Corses et les Catalans et d'autres leur réunification, comme les Bretons, les Basques....

et ceux issus des Etats de Savoie !


Comme ce fut le cas avec l'effondrement de l'URSS en 1989 qui provoqua la libération des Peuples asservis en Europe de l'est , l'effondrement des Etats-nation artificiels de l'Europe de l'ouest entraînera inéluctablement la libération des Peuples asservis de l'Europe occidentale...


La refonte de l'Europe des Etats-nation artificiels en une Europe des Peuples n'est plus une utopie, mais bien une réalité...


n'en déplaise aux passéistes jacobins !


27 janvier 2014

"Pseudo hommage" de "Nissa Rebela" à Alain Roullier-Laurens: La provocation de trop !

Dans un article du 27 janvier 2014,  la perfidie n'ayant aucune limite chez les membres de la mouvance identitaire, dont l'antenne niçoise au slogan usurpé " nissa rebela " est spécialiste, c'est avec un certain dégout que nous avons pu constater que le décès de Mr Alain Roullier-Laurens, président fondateur de la LRLN et du Parti Niçois, semble entrer dans un plan de récupération dont seul ce mouvement nauséabond est capable !
Le tout en utilisant, sans autorisation, le logo de la LRLN ( qui risque d'entraîner des poursuites judiciaires ).

Mr Vardon, signataire d'un article que nous ne pouvons considérer que comme délirant affirme entre autres inepties: " je considère aujourd’hui que l’avenir du Pays Niçois est au sein de la nation française ". C'est son problème, ça le regarde, mais les amis d'ARL veulent pouvoir regarder leurs ancêtres dans les yeux le jour venu, comme peut le faire avec fierté le président de la L.R.L.N et du Parti Niçois !

Depuis toujours, Mr Alain Roullier-Laurens n'a eu de cesse de condamner les imposteurs parasitaires de la mouvance d'extrême droite française du bloc identitaire qui se cachent sous les jupons de Catarina Segurana et le vocable niçois usurpé : « Nissa rebela », titre d’une chanson niçoise, outrageusement plagié.. Il a toujours condamné toute idéologie qui irait à l'encontre de nos valeurs ancestrales ! Que cela soit dit une bonne fois pour toutes !

nissa rebela defouora

 

Posté par LIBERA NISSA à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

29 décembre 2013

2014: Année de la reconquête des Peuples Européens de l'ouest!

Enseignant école républicaineEn France, au cours de la seconde partie du XIXe siècle, on a enseigné au paysan breton, corse, basque, savoisien, niçois l’histoire de « son pays » et c’est grâce à cette reprogrammation mentale par les  instituteurs de la IIIe République (qui se présentaient eux-mêmes comme les hussards noirs de la république) qu’on a pu l’envoyer se faire tuer sur tous les champs de bataille au nom de la sainte république jacobine une et indivisible. L’éducation était une programmation néo-païenne (et reconnue comme telle par les antichrétiens au pouvoir) au service de la tuerie patriotique et de l’impérialisme.

Front national de gaucheLes vieux conservateurs jacobins, les électeurs du Front national ou les soi-disant souverainistes de tous bords de l'Etat-nation artificiel découvrent aujourd’hui qu’ils sont les seuls à croire encore à leur « fiction patriotique ».
Comme nous pouvons le voir chez les intégristes issus des religions monothéistes, les courants prétendus « laïque et républicain » mélanchonniste ou lepenniste imités grossièrement par les fraichement naturalisés Manuel Valls (PS) ou Jean-Vincent Placé (EELV), ont une vision dogmatique de la nation ; le premier en idéalisant à outrance la révolution française, oubliant ses crimes, ses mensonges et ses reniements, le deuxième en sublimant une France accordéon et colonialiste qui a disparu depuis bien longtemps, en dénonçant de façon hystérique la charte européenne des langues régionales, qui selon leurs dogmes mettrait en danger la sainte indivisibilité de l'Etat-nation français ...

VALLSPour les naturalisés, comme c'est le cas pour les convertis religieux, ils se débattent pour se faire reconnaître en récitant avec ivresse les versets idéologiques appris, qui sont censés être le ciment de leur nation adoptive. C'est aussi le cas pour les « deuxième génération » dont certains hommes politiques UMP de la région PACA d'origine italienne subirent les sarcasmes de leurs collègues « de souche » lors des élections régionales de 2010, qui trouvaient que ceux dont les noms se terminaient en i se donnaient beaucoup de mal pour montrer qu'ils étaient plus français que les français !
Ces courants  jacobins figés dans le formol sont terrorisés par l'évolution civilisationnelle et imaginent qu’en s'accrochant à de vieilles icones cocardières que la vérité, peu à peu, a flétri, ils réussiront à inverser la marche du temps pour revenir à une époque révolue... Comme nous le présentions il y a un an, suite aux élections municipales en Belgique qui avaient vu une percée du parti séparatiste flamand réclamant l'indépendance de la Flandre (nord néerlandophone) vis-à-vis de la Wallonie, dont le prétexte serait, selon les médias français, la faiblesse économique de sa voisine francophone.
Il s'en suivit une étrange analyse tendant à vouloir théoriser les « nids séparatistes européens » comme si s'agissait de nids de vermine...

Catalogne indépendanceLes séparatistes catalans seraient des égoïstes parce que riches et les écossais  motivés uniquement par le fait qu'ils aient sous leur territoire maritime des réserves conséquentes de pétrole (William Wallace travaillait peut-être chez Shell); il est vrai que les fondateurs du jacobinisme ont toujours été adepte du partage, mais ils n‘ont jamais partagé entre eux que ce qu’ils ont volé en Europe .. Les basques dont le PIB est supérieur à celui de l'Estonie ( pays souverain européen ) seraient de dangereux terroristes !  Concernant les deux « provinces espagnoles », les médias jacobins oubliant bien évidemment qu'elles empiètent sur le sol « un et indivisible » français, et que le problème séparatiste de ces provinces dites espagnoles deviendra inévitablement dans un futur proche le problème de la France ! Les écossais et les catalans ont prévu d'organiser en 2014 un référendum concernant leur autodéternination.

Pais nissartS'ajoutent enfin les mouvements séparatistes Niçois et Savoisien qui réclament leur droit légitime à la souveraineté étayé par des arguments historique et juridique irréfutables, et qui ont réussi à déstabiliser la diplomatie française en provoquant des questions dérangeantes à l'assemblée nationale   grâce à la Déclaration de Genève du 24 mars 2010 ! 

bonnet rouge bretonDernièrement, la panique jacobine a atteint son point culminant, suite aux manifestations monstres « des bonnets rouges », symbole de la révolte du Peuple breton contre (déjà) l'oppression fiscale de la France de... Louis XIV. Après avoir tenté une récupération jacobine du mouvement en faisant un amalgame anachronique et symbolique entre le bonnet rouge breton et le bonnet phrygien, les ayatollahs jacobins n'ont pas tardé à dénoncer la tournure régionaliste du mouvement. Les manifestations organisées par les syndicats jacobins n'ont rassemblé que quelques centaines de personnes quand les bonnets rouges représentaient des dizaines de milliers de révoltés ! Nous passerons le parasitage éhonté de quelques hurluberlus nostalgiques des chemises brunes, qui ont essayé de perturber les cérémonies du 11 novembre, affublés de bonnets rouges... Les représentants du mouvement breton ont d'ailleurs immédiatement condamné ce détournement indigne, par un groupuscule d'extrême droite français, des symboles de leur juste cause !

 Mais le plus intéressant reste à venir... Comme c'était déjà le cas pour la Corse et désormais pour la Bretagne avec « les bonnets rouges » qui est un mouvement d'envergure apolitique au sens jacobin du terme rassemblant des bretons de sensibilités différentes, parmi lesquels se trouvent même des élus clairvoyants pourtant issus du système en place, il semble que comme une trainée de poudre, cette nouvelle vision de la politique débarrassée du carcan idéologique jacobin (gauche/droite) puisse toucher d'autres « régions françaises », exaspérées par le diktat jacobin parisien sur la vie locale !
Comme ce fut le cas avec l'effondrement de l'URSS en 1989 qui provoqua la libération des Peuples asservis en Europe de l'est , l'effondrement des Etats-nation artificiels de l'Europe de l'ouest entraînera inéluctablement la libération des Peuples asservis de l'Europe occidentale...
La refonte de l'Europe des Etats-nation artificiels en une Europe des Peuples n'est plus une utopie, mais bien une réalité... n'en déplaise aux passéistes jacobins !

 « A vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on favorise les révolutions violentes » !
J.F.Kennedy