18 avril 2011

Interdiction de la vente de boissons alcoolisées pour Nice-Lille: Les petits commerçants trinquent !

biereA l'occasion de la demi finale de la coupe de France de football qui opposera l'OGC Nice au club Lillois, une fois de plus les commerçants se situant aux abords du stade du Ray seront lésés par l'interdiction de vendre des boissons alcoolisées. Les brasseries, pizzérias et autres libre-services seront une nouvelle fois injustement pénalisés par la paranoïa sécuritaire jacobine.

Tous ces commerces de proximité, dont certains font la promotion de produits issus du terroir Niçois comme la tome de Lantosque ou les huiles d'olive du Pays de Nice, subissent déjà de plein fouet la crise économique et se voient amputés d'une partie non négligeable de leur chiffre d'affaire, en se trouvant doublement pénalisés étant donné qu'aucun dégrèvement fiscal ne leur est accordé.

Pendant ce temps, une grande enseigne située dans le " périmètre de sécurité " peut tranquillement vendre des boissons alcoolisées... Il est vrai qu'elle est inscrite au CAC 40 ! La répression aveugle s'abat non seulement sur les supporters Niçois mais aussi sur ceux qui participent à la cohésion sociale de tout un quartier. Nos gouverneurs voudraient éradiquer le petit commerce, ils ne s'y prendraient pas autrement ! Comme c'est souvent le cas lors des matchs médiatisés, le gratin de la politique niçoise sera présent dans les loges V.I.P et consommera des bouteilles de champagne à volonté.   A méditer...