Pays Niçois et Occitano-provençaux : Mettons les pendules à l'heure !

« Mes concitoyens ont toujours été en guerre avec les Français et les Provençaux ; aucun fait dans l’histoire niçoise ne montre qu’ils aient été d’accord avec la France et la Provence avec qui ils ont toujours été en guerre »

Jousé Garibaldi le 12 Avril 1860 (Parlement de Turin)

 

drapeauOccitan100x138

Tentatives de récupération de l'identité niçoise aujourd'hui

Nice, Marseille et la Provence

Le prétendu lien féodal

Les tentatives d'assimilation par Mistral et le Félibrige

 

Henri Sappia 1996707571_4c4e44cbba

L'utilisation des morts Niçois

Résistance des intellectuels...

La lutte des intellectuels Niçois contre le clan des "Provençaux" au sein de l'Acadèmia

Conclusion

 


17 mai 2013

Les amants de la bastille: la niaiserie musicale révolutionnaire arrive à Nice !

les_amants_de_la_bastille_NiceAprès la comédie musicale le roi soleil , bourreau de Nice en 1705, voila que « la France éternelle » sert aux niçois les amants de la bastille, ode à la gloire de révolution française imbibée de niaiserie. Nous savons aujourd'hui comment furent saignés les Niçois par les amants de la bastille, sur une musique loin d'être romantique !

Bien que né dans le Pays-Niçois, André Masséna qui participa au pillage de Nice, supplicia les habitants de la Vésubie et fit fusiller un grand nombre de Barbets. La plus grande place de la ville de Nice porte son nom et cela au plus grand désarroi des niçois.

Paul Barras surnommé «l'infâme», administrateur et commissaire du département du Var, fut à la tête, dès ses débuts, d'importantes administrations. Il signa le décret autorisant la fondation de « l'assemblée nationale des colons marseillais » composée de provençaux avec qui il pilla et martyrisa le Peuple Niçois.

Jean-Marie Collot-d'Herbois, parmi les terroristes sanginaires, était le très féroce et implacable sectaire qui ne croyait pas pouvoir donner de terrain plus propice à la liberté que celui fécondé par le sang des citoyens. Le Girondin Lasource monta la guillotine érigé par le terrorisme de Collot-d'Herbois, et ces deux hommes se trouvèrent unis dans la même mission à Nice!

L'abbé Grégoire, commissaire de la Convention à Nice prônait « l'extirpation du patois niçois » et conseillait aux députés jacobins de lobotomiser la jeunesse niçoise en la formant, dès son plus jeune âge, dans le moule français: « l'esprit républicain est incertain à Nice, hâtez vous de vous emparer de la génération naissante et de celle qui approche la puberté ». Les conseils pervers de cet évêque constitutionnel de Blois, boufeteu du jacobinisme le plus odieux, furent plus tard mis en pratique par Napoléon III, puis par la IIIeme République qui orchestrèrent un véritable génocide culturel, social et politique dans le Pays Niçois.

Le général Grouchy ordonna que les émigrés Niçois soient chassés du Piémont contrôlé par la France en signifiant que « les émigrés Niçois ne pourraient habiter aucun pays occupé par les armées françaises ni les républiques alliés, sous peine d'être arrêtés et punis selon la rigueur de la loi ». Ainsi chassés de Nice, chassés des montagnes, la présence des Niçois était un crime partout où il y avait un Français ! Traqués, comme ce fut rarement le cas dans l'histoire pour une population bien définie, les émigrés Niçois étaient victimes de l'immense haine jacobine et de ce fait interdits sur tous les territoires occupés par la France républicaine.

Pendant que la propagande de la force occupante falsifie l'histoire du Pays de Nice à grand coup de comédie musicale de série B, les niçois redécouvrent depuis quelques années leur véritable histoire trop longtemps confisquée.

Nice_Les_BarbetsDans la collection les Cahiers de l'annexion se trouve l'ouvrage capital écrit par Joseph André NICE 1792-1814 ,qui en s’appuyant sur une multitude de documents officiels originaux et des témoignages d’époque, nous restitue une part importante de l’histoire de Nice, très peu connue et volontairement occultée. Cette grande fresque humaine fait surgir du passé des personnages de chair et d’os qui souffrent, espèrent et qui, même oppressés et réduits à une affreuse condition,  luttent néanmoins pour défendre leur liberté.   

La propagande Etatique n'a plus d'effet sur les niçois, car désormais ils connaissent la Vérité !

« Je dédie aux Niçois ayant horreur de la servilité partisane qui prostitue la narration des faits, aux passions des puissants et aux ires des factions, ce livre destiné à restituer intacte, à la vérité de l'histoire, les malheureux évènements vécus par nos pères. » 
Joseph André

27 mars 2013

Sondage: Etes vous favorable à la sortie du Pays Niçois de la PACA ?

SONDAGE_PACALa soi-disant décentralisation orchestrée directement par Paris, n'a jamais été remise en cause par les élus locaux qu'ils soient de gauche/écolos ou de droite/extrême droite. Alors qu'un très grand nombre d'habitants du Pays de Nice revendique le droit historique et culturel à une région propre et débarrassée de la tutelle Marseillaise, on peut légitimement s'étonner qu'aucun média local n'ait jamais proposé un sondage afin de consulter les niçois à ce sujet !Cette injustice est désormais réparée. Grâce au Site PAÏS NISSART, les Médias Libres Niçois vous restituent une parole trop longtemps confisquée.

cliquez le lien (ICI) et exprimez vous librement !

« Du coté du peuple est la conscience du devoir, c'est cette résolution qui fait réussir les entreprises les plus difficiles ».
 Garibaldi.

 

 

18 janvier 2013

Particularismes et peuples annexés: la France applique la méthode "Houdini" !

Departement_AM_06Après l'annexion de la Savoie et du Pays de Nice en 1860 par la France, afin de rendre impossible toute revendication d'autonomie politique par la voie des urnes sur son territoire prétendu "un et indivisible", la France a créé le département des alpes maritimes et coupé en deux la Savoie en deux entités distincts !
Nous pouvons noter que pour dissoudre le pays de Nice la méthode "Houdini" utilisée prend tout son sens:
savoie_74_73Menotté, enchainé, enfermé dans un coffre, le tout plongé dans une piscine !
Département, Région, Etat français, Union Européenne !
Cette méthode fait aussi ses preuves avec le soi-disant département des Pyrénées atlantiques:
Pays Basque "français" unifié au Béarn (région gasconne), Aquitaine, tutelle de Bordeaux etc...etc...
D_partement_64La peur viscérale de la France jacobine du séparatisme Basque, Niçois et Savoisien, l'a poussé à éliminer tout risque de revendication démocratique par les urnes. La prise de contrôle d'un département est rendue impossible et le cas échéant où des séparatistes prendraient démocratiquement une ville, LE Département, LA Région et l'Etat français se chargeraient de rappeler à l'ordre la commune récalcitrante ! Subventions, sécurité, développement économique... un véritable embargo serait instauré et au bout du compte, découragés, les Peuples rebelles se rendraient à l'évidence que sans la France ils ne pourraient subvenir à leurs besoins... Cette manipulation n'est pas nouvelle car déjà dans d'autres circonstances et d'autres lieux cette manoeuvre a eu un succés qui peut sembler étonnant de nos jours, mais qui ne l'est pas en fait. Pendant la guerre de sécession aux Etats Unis, un grand nombre d'esclaves a pris les armes aux cotés de leurs maîtres contre les armées nordistes venues les libérer. Depuis leur plus jeune âge, leurs maîtres leur inculquaient que sans eux ils seraient incapables de subvenir à leurs besoins : Nourriture, vêtements, logement, travail... la manipulation mentale a permis aux asservis de s'autodénigrer et de défendre leurs "bienfaiteurs" qui étaient en réalité leurs tortionnaires ! La tutelle d'une grande ville française (courroie de transmission de l'Etat jacobin) permet d'anéantir toute velléité autonomiste par voie démocratique bien qu'elle soit légitime: Bordeaux pour les Basques, Marseille pour les Niçois et Lyon pour les Savoisiens !
Le département (sous la tutelle du préfet désigné directement par l'Elysée) est pour la France jacobine un symbole de l'identité locale, il suffit de se souvenir du tollé provoqué par le changement de plaque d'immatriculation automobile qui vit le numéro symbolique départemental disparaître. Beaucoup de citoyens de la France profonde (les franchouillards) y virent une atteinte à leur identité locale... ce ne fut pas le cas en Pays Basque, Pays de Nice et en Savoie où les populations sont bien conscientes que le numéro de département ne les identifie en aucun cas !
Les régions Rhône-Alpes, PACA ou Aquitaine ne signifient rien pour les savoisiens, les niçois et les basques étant donné que déjà leur soi-disant département n'a aucune signification "identitaire" !
Le salut des peuples asservis par la France jacobine passe par l'effondrement du pays archaïque qui les assujetti, et il semble que nous soyons sur la bonne voie !
Qui, avant 1989 aurait parié sur l'effondrement de l'union soviétique entraînant la désannexion des peuples de l'europe de l'est ? Quand on sait que ceux qui ont créé la structure de l'union sovietique ont pris pour modèle la France, cela permet d'avoir quelques espoirs concernant nos revendications à la souveraineté.
Certains signes ne trompent d'ailleurs pas...  l'inquiétude grandissande de la France jacobine devant un phénomène qui touche toute l'Europe occidentale nous conforte dans notre démarche juste et moderne. L'Europe de demain se fera avec les Peuples et plus avec des états nations qui ont fait tant de mal aux Peuples européens !

Comment imaginez vous l'avenir de Nice ?

SONDAGE

« Du coté du peuple est la conscience du devoir, c'est cette résolution qui fait réussir les entreprises les plus difficiles ».
 Garibaldi.