18 avril 2011

Interdiction de la vente de boissons alcoolisées pour Nice-Lille: Les petits commerçants trinquent !

biereA l'occasion de la demi finale de la coupe de France de football qui opposera l'OGC Nice au club Lillois, une fois de plus les commerçants se situant aux abords du stade du Ray seront lésés par l'interdiction de vendre des boissons alcoolisées. Les brasseries, pizzérias et autres libre-services seront une nouvelle fois injustement pénalisés par la paranoïa sécuritaire jacobine.

Tous ces commerces de proximité, dont certains font la promotion de produits issus du terroir Niçois comme la tome de Lantosque ou les huiles d'olive du Pays de Nice, subissent déjà de plein fouet la crise économique et se voient amputés d'une partie non négligeable de leur chiffre d'affaire, en se trouvant doublement pénalisés étant donné qu'aucun dégrèvement fiscal ne leur est accordé.

Pendant ce temps, une grande enseigne située dans le " périmètre de sécurité " peut tranquillement vendre des boissons alcoolisées... Il est vrai qu'elle est inscrite au CAC 40 ! La répression aveugle s'abat non seulement sur les supporters Niçois mais aussi sur ceux qui participent à la cohésion sociale de tout un quartier. Nos gouverneurs voudraient éradiquer le petit commerce, ils ne s'y prendraient pas autrement ! Comme c'est souvent le cas lors des matchs médiatisés, le gratin de la politique niçoise sera présent dans les loges V.I.P et consommera des bouteilles de champagne à volonté.   A méditer...


08 février 2011

Il y a tout juste 140 ans le Parti des Niçois libres triomphait !

Le 8 février 1871, le Peuple Niçois votait à une écrasante majorité pour la liste séparatiste menée par Garibaldi ! L'invalidation injustifiée du scrutin entraîna le soulèvement des Niçois qui virent s'abattre sur eux une terrible répression dont témoigna Henri Sappia dans « Nice Contemporaine » tout comme le fit le journal Anglais « The Times ».


NICE CONTEMPORAINE 1871
envoyé par HENRI_SAPPIA_1871. - L'info internationale vidéo.

Posté par LIBERA NISSA à 05:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

08 février 2010

NICE 1871: La répression française face aux urnes !

Les articles de presse du TIMES volontairement occultés:

TIMES_1871Une fois de plus, face aux falsificateurs de l'histoire du Peuple Niçois, les médias libres du pays de Nice vous dévoilent la Vérité grâce aux articles archivés par le journal "THE TIMES" publiés en 1871. Ce quotidien anglais ne peut souffrir d'aucune défiance vis à vis de sa crédibilité concernant l'information, contrairement à un certain quotidien local "niçois" ! Le 8 février 1871, les Niçois portèrent leurs suffrages sur la liste SEPARATISTE conduite par Jousé Garibaldi à une écrasante majorité! En réponse à la TIMES_22_02_1871démocratie, la IIIeme République instaura la dictature soutenue par une répression terrible contre les Niçois qui se soulevèrent face à l'invalidation injustifiée de leur vote pourtant clair. Fondateur de "l'Academia Nissarda" et de la  Revue "Nice-Historique", Henri Sappia témoigna de cette tragique période dans "NICE CONTEMPORAINE" (ouvrage curieusement occulté par les détenteurs actuels de l'organisme) qu'il écrivit de son exil Londonien. Le 8 février, les Niçois se souviennent que pacifiquement et par les urnes, il regagnèrent leur liberté spoliée lors du plébiscite truqué de 1860. La "patrie des droits de l'homme" en décida et en décide toujours autrement...
La Liberté est indissociable de la Vérité !
" ...Pour que le droit des gens ne soit pas une vaine parole." Jousé Garibaldi


15 septembre 2009

Acharnement judiciaire systématique contre les supporters Niçois !

56624217Etant donné l'acharnement systématique et la répression dont sont victimes les supporters Niçois ( acharnement condamné même par les "ennemis héréditaires" Stéphanois, voir ci-contre), nous avons décidé de rompre le silence concernant la Brigade Sud Nice.

Jugé en comparution immédiate après un jet de projectile sur le trajet menant au stade, un jeune Niçois de 24 ans a été condamné à six mois de prison ferme en plus de trois ans d’interdiction de stade. Une peine très lourde pour ce genre de faits divers.

Le supporter Niçois avait jeté, depuis l’une des vitres cassées du bus qui les menait à Geoffroy Guichard, un projectile fait d’un conglomérat de scotch et de verre pilé qui traversait le pare-brise arrière d’une voiture avant de frapper la nuque d’un jeune homme, blessé par ailleurs d’éclats à divers endroits du corps.

Un autre Niçois a été condamné à dix-huit mois d’interdiction de stade pour avoir allumé un fumigène !
Un stéphanois avait également été jugé pour jet de pierre en état d’ébriété sur une voiture de police mais il a été condamné à six mois avec sursis sans amende.

ultra_liberiLa justice française poursuit sa ferme politique de répression à l’encontre des supporters Niçois, mais sans excuser aucun de ces actes idiots (le fumigène mis à part), il semble qu’il soit mieux toléré de s’imbiber d’alcool et de s’attaquer aux forces de l’ordre que d’être Niçois et de s’en prendre à un véhicule commun.

COMMUNIQUE OFFICIEL DE LA BRIGADE SUD

Pétition contre les festivités concernant les 150 ans de mensonges (annexion scélérate)

petition

Posté par LIBERA NISSA à 18:44 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

28 mars 2009

Le saut des français: résistance des Barbets niçois !

Saut_des_fran_ais_DuranusLe saut des français est un des hauts lieux de la résistance Niçoise où les Barbets jetaient les envahisseurs français dans le vide lors de l'agression du Pays de Nice (1792-1814) par les troupes révolutionnaires (puis impériales) guidées par le traitre André Masséna.      
Malgré les dénigrements orchestrés par la France (relayée par des associations pseudo culturelles Niçoises) à l'encontre des Barbets, cet endroit reste un lieu mythique symbolisant pour bon nombre de Niçois le refus de notre peuple de se soumettre.
Cette vidéo est dédicacée à Tchoa Fulconis dit "Lalin" qui fut supplicié et cloué sur la porte de sa mère à l'Escarène... On lui attribue cette déclaration:
« Je défends mon pays, vous êtes les plus nombreux et nous multiplions nos forces par la ruse et l’audace. Que nous font vos libertés promises et la gloire d’appartenir à une nation plus grande que la notre ? Nous leur préférons les franchises de nos ancêtres et nos petites tribus montagnardes. Nous n’avons pas été vous attaquer chez vous, c’est vous qui êtes venus nous piller et nous chasser de nos foyers. Faites de moi ce que vous voulez, le sacrifice de mon existence appartient à mon pays et à mon roi »   



MENTALITA NISSARDA
envoyé par Tchoa_Fulconis. - L'actualité du moment en vidéo.

Posté par LIBERA NISSA à 19:45 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

21 février 2009

Communiqué officiel de la Brigade Sud contre la repression (Sept. 2009)

BSNDepuis un certain nombre d'années la répression envers les supporters et ultras s'est accrue de façon exponentielle dans et autour des stades de football. La BSN85 a toujours lutté contre les injustices subies par tous les groupes de supporters et d'ultras de France et d'Europe; nous avons été particulièrement attentifs aux traitements discriminatoires, aux abus de droit et de pouvoir, aux provocations ou autres brimades, ce qui a débouché sur de multiples actions au niveau local et national.
La politique actuelle toujours plus répressive menée par le gouvernement et les différentes préfectures nous oblige à relancer le processus d'actions revendicatives et constructives pour lutter contre les injustices faites à une partie des citoyens de ce pays dont la devise «*Liberté, Egalité,Fraternité*» semble de plus en plus aléatoire ...
Pour ces raisons nous appelons tous nos membres et sympathisants abonnés de la tribune populaire sud à ne pas entrer dans le stade et à venir nous rejoindre dès 16h00 devant celle-ci pour revendiquer nos droits inaliénables dont font partie la liberté d'expression et de déplacement, l'équité de traitement devant la justice, le respect des textes de lois existants et de la présomption d'innocence, l'opposition au délit de faciès ou d'appartenance à un groupe.

Samedi 19 septembre 2009 la populaire sud sera déserte pour la rencontre Nice-Monaco!

Samedi 19 septembre 2009 nous serons tous rassemblés à l'extérieur du stade pour lutter pour nos droits ceux de nos camarades emprisonnés, condamnés lourdement ou Interdits De Stade Administratifs! (voir tract officiel bsn distribué et affiché lors de Nice-Monaco en bas de sujet)

Samedi 3 octobre une manifestation de grande ampleur sera organisée en ville sur le modèle et dans la continuité de la précédente manifestation ultra.

Nous membres de la brigade sud protestons et luttons contre:
La lourdeur des sanctions infligées aux supporters et ultras lors des jugements: disparité de traitement et sanctions accrues par rapport à un même jugement dans la vie civile.
Toutes les interdictions de stade administratives qui peuvent vous condamner pour d'éventuels futurs faits ou vous recondamner à une IDS pour des faits déjà jugés: double peine pouvant être reconduite sur une durée indéterminée par tranche de 3 ou 6 mois.
Les condamnations pour utilisation festive de fumigènes qui peuvent déboucher sur des peines de prison fermes ou avec sursis plus l'amende plus l'interdiction de stade de 3 à 18 mois plus la garde à vue plus les frais d'avocat et de déplacement.
Tous les abus de droit et de pouvoir ou autre provocation faits par des agents assermentés de la police,de la sécurité ou des stadiers en déplacement.
Toutes les privations de nos droits élémentaires de citoyens européens.
Tous les traitements médiatiques illégitimes stigmatisant les ultras en général.

Nous ne pouvons que regretter que:
Certains médias stigmatisent les ultras en ne faisant la une que lors d'incidents!
Certains élus locaux ne soient pas à l'écoute des problèmes de leurs électeurs.
Certains politiques ne prennent pas conscience des injustices renforcées par l'énième durcissement de la loi par rapport aux rencontres sportives.
La ligue française professionnelle ne voit plus que l'intérêt économique du football et de ses retransmissions télévisées.
L'incarcération de plusieurs ultras pour des faits mineurs alors que les prisons sont soi-disant pleines ...
La politique du chiffre qui permet de lister tous les supporters contrôlés pour ensuite les interdire sous prétexte du cumul des faits attribués et non constatés,,,
Informations sur la situation actuelle des supporters et ultras niçois:
Plusieurs dizaines d'interdictions de stade administratives en cours (3 mois + pointage à tous les matchs).
Plusieurs dizaines d'interdictions de stade judiciaires prononcées essentiellement pour utilisation de fumigène ou de torche.
Quelques avertissements et quelques autres affaires en cours ou à venir ...
un membre incarcéré condamné à 6 mois de prison ferme.

Rappel simplifié des procédures existantes ou renforcées dans le cadre de la lutte menée par les derniers gouvernements successifs et/ou leurs représentants.

I.D.S administratives: la préfecture vous fait parvenir une convocation par envoi recommandé ou remise en mains propres (par la police ou la gendarmerie) chez vous ou sur votre lieu de travail. Vous êtes donc convoqué au commissariat de police ou à la gendarmerie selon la zone ou vous habitez!Le motif invoqué de possibles troubles à l'ordre public vous empêchera de suivre votre équipe avec obligation de pointer les soirs de match;cette procédure (pouvant être prise dans l'urgence...) vous condamne avant même tout jugement ou fait non encore arrivé selon la décision prise (ou les matchs dits protégés du moment) par le préfet,le sous-préfet ou les différents ministères concernés.
-- 1er point important: faire appel dans le délai de 6 jours pour être rétabli dans son droit: légitimité d'action.(délai raccourci de 15 jours à 6 jours)
-- 2ème point: cette procédure vous condamne par avance pour quelque chose que vous n'avez pas encore fait mais que vous pouvez éventuellement risquer d'effectuer ,,,
-- 3e point: un premier (et dernier) avertissement peut vous être signifié par la préfecture alors en cas d'innocence faites également un recours pour ne point être mis en porte à faux ultérieurement sur un fait qui n'a pas pu être prouvé ou qui n'a pas eu lieu!

I.D.S. judiciaires: cette autre sorte d'interdiction est cette fois ci donnée par un tribunal après un jugement qui peut intervenir immédiatement ou quelques temps plus tard:
-- 1er point important: la décision peut être prise par le juge de vous faire paraître en comparution immédiate;vous avez le droit et le devoir de refuser catégoriquement ce jugement immédiat qui vous empêche de préparer votre défense convenablement et qui vous charge du contexte médiatique qui entoure chaque match.
-- 2e point important: en cas de non comparution immédiate vous serez jugé ultérieurement pour des faits personnellement reprochés ou pour des faits (nouvellement classifiés) commis en réunion dans le cadre d'une rencontre sportive: sont considérés comme faisant partie intégrante de l'éventuelle procédure tout fait ou action se déroulant durant le déplacement (aller-retour),avant la rencontre (hors stade) ou dans une enceinte sportive.
-- 3e point important: vous avez le droit de faire appel dans les délais impartis si le jugement est disproportionné par rapport aux actes reprochés ou bien entendu si vous êtes innocent (jugement du bouc émissaire).Vous ne pouvez légitimement être coupables que de vos actions et non d'un contexte général ou des actes d'autrui ...
-- 4e point important:alors que la chasse aux allumeurs de torches et autres fumigènes continue, nous ultras de la bsn continuons à défendre l'idée d'un allumage encadré si de besoin de pompiers ou personnels formés pour ne plus jamais voir aucune personne lourdement condamné (ids,pointage et amende) alors qu'elles n'ont rien commis de légitimement répréhensible au contraire d'autres multirécidivistes relâchés et relaxés tout au long de l'année pour des faits graves ne rentrant pas dans le cadre sportif (le foot en particulier).

Attention! Toujours suivre les recommandations suivantes:
- ne jamais signer une audition où vous ne reconnaissez pas 100% des faits consignés que ce soit sur votre état civil ou sur quelques questions qui vous aient été posées: l'agent assermenté qui recueille votre témoignage se doit de réimprimer une autre feuille ôtant les points que vous contestez ou la façon dont ils ont été notifiés!Signer c'est prendre la responsabilité de vous faire condamner pour une chose inexacte ou partiellement fausse qui pourrait entraîner de lourdes conséquences pour vous au stade,en déplacement ou dans la vie de tous les jours ...
- tout propos oral tenu par quelque agent assermenté que ce soit ne compte pour rien tant qu'il n'a pas été mis par écrit.
- tout pli officiel non reçu en recommandé ou non remis en mains propres ne compte également pour rien!
- toute reconnaissance partielle des faits peut vous faire condamner (si des aveux sont signés) par la suite ...
les aveux cumulés de plusieurs personnes pour un même fait n'entraîne en aucune façon un partage de l'éventuelle sanction et au contraire l'aggrave car le fait serait commis en réunion...

La BSN demande à tous les membres actuellement interdits ou convoqués de faire l'effort d'exercer leur droit de recours envers cette procédure injuste qui vous condamne pour des choses non faites en vous imposant un pointage les soirs de matchs ( iniquité de traitement et abus de droit de la part de personnes ayant autorité ...) en attendant le regroupement de toutes les affaires en cours pour une procédure collective envers cet état abusif de faits.

Dorénavant vous êtes interdits de stade !

Vous êtes susceptibles d'être un danger pour la société, il est donc envisagé de vous empêcher d'être présents lors des prochaines rencontres de l'OGC Nice (à domicile ou en déplacement) ... et donc de devoir pointer à la mi-temps de chaque match au commissariat le plus proche...!
Pourquoi? Toute la question est là…
Aujourd’hui, nous sommes victimes de notre passion et coupables de vouloir la vivre.
Une répression accrue s’abat actuellement sur les supporters et ultras niçois, les faits nous étant reprochés, avoir été contrôlés lors d'un incident ou non en marge d’une rencontre sportive et dès lors comptabilisés dans le fichier central de la police!
Méritée ? Cela pourrait l’être si cette interdiction faisait suite à un jugement ou les faits reprochés seraient prouvés. (Remise en cause de la responsabilité individuelle des actes ...).
Or, ce n’est pas le cas, ces Interdictions Administratives de Stade (IDS) sont délivrées injustement par la préfecture sur ordre des différents services d'état dans le cadre d'une politique toujours plus abusive.
De plus en plus de personnes au sein de notre tribune, de votre populaire sud, celle de la BSN, sont ainsi privées de leur passion et condamnées par avance. Parmi ces personnes, il peut y avoir votre voisin de tribune, celui qui agite son drapeau en bas, celui que vous avez rencontré lors d’un déplacement, ou tout simplement vous…
Oui, tout le monde peut être inquiété et se voir notifier une IDS administrative. Il ne faut pas forcément avoir commis un délit ou avoir quelque chose à se reprocher mais le fait de suivre l’OGC Nice partout en France, peut faire de vous quelqu’un de potentiellement dangereux...
Pour ces raisons et depuis quelques saisons vous voilà, privés de votre passion et de votre liberté mais aussi de vos droits de citoyens… Nous avons décidé d’agir de multiples façons. (Campagne d'informations, communiqué de presse et interviews avec les différents médias, tractages, affichage, recours devant les tribunaux et manifestations en tout genre ...)
Notre tribune, vitrine médiatique, lieu de rassemblement pour une même cause, pour un même combat contre les injustices dont nous sommes victimes, nous les ultras, montrera à tous pendant ce derby contre Monaco un visage inédit car…
La POPULAIRE sera VIDE mais nous serons PRESENTS à l'extérieur!
Nous avons décidé de ne pas entrer dans la populaire et demandons à tous de respecter ce choix revendicatif. Cette tribune a une âme, des valeurs, une histoire et toutes les personnes présentes en BSN le savent...
Ce soir, nous serons tous Interdits de Stade, en signe de protestation et de soutien envers tous ceux déjà victimes de cette répression aveugle et injuste.
Ce n’est que la suite d’un long combat mené depuis tant d'années et nous demandons à tous d'être présents devant notre tribune afin de manifester, par votre soutien vocal et physique, l'attachement à certaines valeurs légitimes !
Ils nous ont privé de notre Liberté, nous ne sommes pas traité avec Egalité mais montrons à tous la Fraternité qui nous unit.

BRIGADE SUD NICE 1985

Posté par LIBERA NISSA à 18:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,