07 décembre 2013

Instrumentalisation politique indigne de la mort de Mandela !

mandela médecinLe monopole de presse instrumentalisé par les fausses couches de Jacques Medecin  tire à boulet rouge sur l'ancien maire de Nice à l'occasion de la mort de Nelson Mandela,  en dénonçant à rebours le jumelage, il y a quarante ans de Nice et la Ville du Cap, sous le titre lapidaire:

« Quand Jacques Médecin, maire de Nice, soutenait les ennemis de Mandela » !    

 Il aurait pu titrer aussi : « Quand M. Sarkozy, président UMP ami de M. Estrosi, recevait en grande pompe à l’Elysée en Kadhafi Sarkozy estrosi2007, le dictateur Khadafi »

Il aurait pu titrer encore : « Quand Madame Alliot-Marie, ministre UMP, déclarait à l’Assemblée Nationale, en pleine révolution tunisienne, le 12 janvier 2011 : « Plutôt que de lancer des anathèmes (contre le dictateur tunisien) je crois que notre devoir de faire une analyse réservée de objective de la situation…. Et de proposer (au dictateur) le savoir-faire français pour les situations sécuritaires » …

 Ces faits, eux, ne datent pas de quarante ans, ils se sont passés hier…. Il y a quatre décennies Nelson Mandela était fiché comme terroriste par beaucoup de pays et de plus Jacques Médecin n’a jamais condamné l’action de Mandela, ni fait l’apologie de l’apartheid mais simplement agi en fonction de l’usage diplomatique français qui veut que l’on considère comme légitime un gouvernement en place. Ceux qui s’en prennent aujourd’hui à Jacques Médecin se sont tus quand Sarkozy et Alliot-Marie ont honoré Kadhafi et proposé de former la police politique tunisienne afin qu’elle n’ai pas l’air de ce qu’elle était…. 

Le monopole de presse aurait aussi pu décliner le nom de tous les pays que la France jacobine a colonisé au nom du droit des peuples et donner la liste des bateaux négriers français qui ont fait le trafic d'esclaves....

Il faut constater que le monopole de presse niçois n’a même pas la reconnaissance du ventre, car en 1975 il a failli disparaître corps et biens suite à une grève dure des linotypistes politisés ; son directeur M. Bavastro a fait appel à Jacques Médecin pour sauver le journal ; Jacques Médecin a fait imprimer le journal par ses réseaux, et les choses sont ensuite rentrées dans l’ordre. Rétrospectivement l’on peut dire que Jacques Médecin a bien eu tort de sauver ce journal qui vomit sur lui aujourd’hui. Mais comme il est de coutume de dire à Nice Fas de ben a Bertran… Les Niçois apprécieront et ce titre dont les ventes baissent sans cesse depuis qu’il est devenu l’instrument de certains politiciens, finira par sombrer définitivement… ce qui ne sera vraiment pas un grande perte pour l’information.

Et pour finir, le monopole de presse à la botte de l'oligarchie qui prostitue Nice en échange de faveurs parisiennes, oublie que la ségrégation raciale fut instaurée à Nice, bien avant le Cap, au nom de la liberté et de l'égalité en l'an onze de la sainte république une et indivisible !


« Le grand juge, ministre de la justice, vient de me faire connaitre,
citoyens, l'intention où est le gouvernement qu'il ne soit reçu aucun mariage
entre des blancs et des négresses, ni entre des nègres et des blanches.
vous voudrez bien vous conformer exactement à cette décision.
je vous prie d'accuser réception de la présente au sous-préfet de l'arrondissement.
je vous salue,
CHATEAUNEUF RANDON »

ségrégation raciale

 

 


14 juin 2010

A Nice: monument du centenaire, monument de la honte !

monument_honteLe 14 juin 2010 a été fête la scandaleuse annexion du pays de Nice par la France devant le pire symbole de l'asservissement de Nice: Le monument de la honte. Ce "monument du centenaire" fut édifié pour célébrer les cent ans de la première annexion déjà frauduleuse en 1793 (qui cessa en 1814 à la chute de l'empire).
Etant donné des graves évènements qui se déroulèrent réellement pendant cette période en Pays Niçois (exactions, arrêtés d'élimination des résistants Niçois, décret raciste...), ce monument présenté comme un symbole de liberté et d'égalité par la France jacobine représente en fait l'agression et l'asservissement pour tout un peuple.
"Ce monument célèbre un mensonge, c'est une insulte à la mémoire de nos pères!" Joseph André.


Nice  (le monument de la honte)
envoyé par Libera_Nissa. - Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.

27 novembre 2009

Nice 1792-1814: La vérité sur la première annexion !


Païs Nissart 1792-1814
envoyé par Libera_Nissa. - Découvrez des webcam de personnalités du monde entier.


  joseph_andr_1Cet ouvrage capital ignoré depuis 115 ans, raconte pour la première fois ce que fut la vie journalière des Niçois durant la période révolutionnaire et le premier Empire.
Joseph André s’appuyant sur une multitude de documents officiels originaux et des témoignages d’époque, nous restitue une part importante de l’histoire de Nice, très peu connue et volontairement occultée. Cette grande fresque humaine fait surgir du passé des personnages de chair et d’os qui souffrent, espèrent et qui, même oppressés et réduits à une affreuse condition, luttent néanmoins pour défendre leur liberté.

      Nice 1792 - 1814 est en vente dans les bonnes librairies niçoises suivantes : 

  Librairie-Presse Lépante, 17 rue de Lépante

      Art et Lecture, 27 av. Borriglione      

        Librairie La Source, 5 rue Bonaparte

      Librairie Quartier Latin, 30 av. St-Jean-Baptiste

        Nouvelle Presse Niçoise, 52 av. de la République

              Ou téléphonez au 04 93 26 90 93

Site: LES CAHIERS DE L'ANNEXION

08 mai 2009

A Nice,Estrosi commémore l'abolition de l'esclavage

Pour la deuxième année consécutive,Christian Estrosi commémore l'abolition de l'esclavage devant le monument qui évoque le centenaire de la première annexion frauduleuse du pays de Nice par la France en 1793.
Les niçois,quand à eux,se souviendront que l'occupant révolutionnaire français devenu impérial instaura par décret, la ségrégation raciale en pays niçois, le tout au nom de la liberté et de l'égalité.Nice  (le monument de la honte)
envoyé par Libera_Nissa. - Plus de vidéos de blogueurs.

Posté par LIBERA NISSA à 22:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

09 avril 2009

Quand la France révolutionnaire instaurait la ségrégation raciale en pays niçois

d_cretRévélé par la L.R.L.N , ce décret signé par le préfet Chateauneuf Randon prouve, sans équivoque, que la France révolutionnaire devenue impériale instaura la ségrégation raciale en pays niçois en l'an II de la république française suite à l'invasion de 1792  (document avec la devise, excusez du peu, "liberté/égalité")...
"Belle initiative" de la toute nouvelle patrie des droits de l'homme !

<< cliquez sur le document pour l'agrandir