23 mars 2013

Déclaration de Genève: toujours aucune réponse pertinente de la France!

d_colonisation_FranceNous fêtons le troisième anniversaire de la Déclaration de Genève du 24 mars 2010, date à laquelle la délégation présidée par Alain Roullier-Laurens de la LRLN et le fondateur de la ligue savoisienne Jean de Pingon interpellait la communauté internationale au sujet du non respect des traités internationaux signés par la France en 1947.
A l'époque, bien qu'aucun écho n'ait eu lieu dans les médias français qui fêtaient outrageusement la signature d'un traité pourtant abrogé depuis 63 ans, un grand nombre de quotidiens étrangers relayait cette information qui concerne aussi les pays signataires du traité de paix international, signé à Paris par les vainqueurs de la seconde guerre mondiale.
 La Déclaration de Genève avait conduit un député UMP à poser une question écrite au ministre de l'Intérieur et des Collectivités territoriales sur le nouveau statut du Pays de Nice et de la Savoie et sur les conséquences et risques qui en découlaient pour la France. Le 27 avril (?), le sujet et l’attributaire de la question ont été modifiés : la question concernait « l'application de délimitation de la frontière franco-italienne ». Elle a été remplacée par « enregistrement du traité d’annexion de la Savoie (et du Pays Niçois), en 1860 ». Le terme d’annexion est employé officiellement. Le nouvel attributaire n’est plus le ministre de l’Intérieur, mais « le ministre des Affaires étrangères et européennes »

ONU 1947 Nice

Pendant que le ministre des affaires étrangères Bernard Kouchner annonçait que « cet oubli maheureux (la notification à l'Italie) était sans conséquence et que le traité de Turin serait rapidement enregistré » (enregistrement qui on le sait aujourd'hui a été logiquement rejeté par l'ONU) , le président français de l'époque Nicolas Sarkozy, lors d'un voyage en Chine fit une déclaration loin d'être neutre: En effet selon les médias français, pour rétablir les relations, il n’a fallu qu’une petite phrase, paraphée par la France: « La France mesure pleinement l’importance et la sensibilité de la question du Tibet et réaffirme qu’elle s’en tient à la politique d’une seule Chine et à sa position selon laquelle le Tibet fait partie intégrante du territoire chinois ». Finies les références à une autonomie culturelle large tibétaine, au respect des droits de l’homme, la France lâchait le Tibet pour courtiser Pékin officiellement... alors qu'il est évident que la nouvelle donne juridique connue de tous concernant les Pays de Nice et de Savoie annexés illégalement free_corsicapar la France est la véritable raison de ce revirement soudain de position. Personne n'a oublié lors des jeux olympiques de pékin les « free Corsica » répondant aux « free Tibet » ! Alors imaginons un seul instant la France devant les cas Niçois et Savoisiens soulevés par des pays subissant depuis des décennies les leçons de morale d'un pays qui fut l'un des plus grand colonisateur et massacreur de Peuples de l'histoire des nations !

Les réponses successives embarrassées de la France à la Déclaration de Genève depuis maintenant trois ans ont été toujours inapproriées ou extrêmement confuses:
« notification à l'talie et enregistrement dans les plus brefs délais » en violation totale avec la Charte des Nations Unies Chapitre XVI Dispositions diverses (Article 102) et l'article 44 du traité de paix international de 1947.
Suite à la 2eme question du député UMP Yves Nicolin à l'assemblée national, en novembre 2012, le ministère des affaires étrangères a répondu que « que le traité n’est pas abrogé car il a été notifié, dans les délais, par « note verbale » aux autorités italiennes… ». On demande à l'entendre !
Quand aux démonstrations délirantes de Mr. Jean-Pierre Cot qui comparait les Peuples Niçois et Savoisiens à des bancs de poissons se situant au large du Qatar, Jean de Pingon à eu l'occasion de rappeler à cet ancien membre du gouvernement Mauroy comment lire le droit international de façon stricte et objective.
le_mod_le_fran_aisLe seul obstacle à l'application de nos droits inaliénables à la Liberté restait la prise de conscience des Peuples Niçois et Savoisiens...
Face aux bouleversements économique, sociétale et identitaire inéluctables que subira le modèle révolu de la France occupante lors des décennies à venir, même les descendants des colons français, devant l'effondrement des prétendues valeurs qui conduisent le pays de leurs ancêtres, sont désormais tous fiers de se raccrocher à des identités qui n'ont pas de sang sur les mains et qui restent fidèles à leurs principes !  Ils sont fiers d'être Niçois ou Savoisiens et le revendiquent haut et fort ! Il n'ont plus qu'à nous rejoindre en tant que Niçois ou Savoisiens d'adoption et revendiquer à nos côtés, leur droit légitime à l'autodétermination !

Charte des Nations Unies:

Chapitre XVI Dispositions diverses (Article 102)

1. Tout traité ou accord international conclu par un Membre des Nations Unies après l'entrée en vigueur de la présente Charte sera, le plus tôt possible, enregistré au Secrétariat et publié par lui.

2. Aucune partie à un traité ou accord international qui n'aura pas été enregistré conformément aux dispositions du paragraphe 1 du présent Article ne pourra invoquer ledit traité ou accord devant un organe de l'Organisation.

Traité de paix du 10 février 1947 (Section IX Traités bilatéraux Article 44):

1. Chacune des Puissances Alliées ou Associées notifiera à l'Italie, dans un délai de six mois à partir de l'entrée en vigueur du présent Traité, les traités bilatéraux qu'elle a conclus avec l'Italie antérieurement à la guerre et dont elle désire le maintien ou la remise en vigueur. Toutes dispositions des traités dont il s'agit qui ne seraient pas en conformité avec le présent Traité seront toutefois supprimées.

2. Tous les traités de cette nature qui auront fait l'objet de cette notification seront enregistrés au Secrétariat de l'Organisation des Nations Unies, conformément à l'article 102 de la Charte des Nations Unies.

3. Tous les traités de cette nature qui n'auront pas fait l'objet d'une telle notification seront tenus pour abrogés.

La constitution française (Articles 5. et 55).

Art. 5. - Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l'Etat.

Il est le garant de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire et du respect des traités.

Art. 55. - Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l'autre partie.

Comment imaginez vous l'avenir de Nice ?

SONDAGE


27 septembre 2011

Débacle de l'UMP aux élections sénatoriales: le Parti Niçois réagit !

Communiqué du Parti Niçois / Partit Nissart du 26 septembre 2011

Parti_nicois_2_1« Le Parti Niçois/Partit Nissart, bien qu’apolitique ne peut se désintéresser de la politique nationale car elle pèse d’un poids très lourd sur le destin des Niçois. Nous ne reconnaissons pas la légitimité des partis français à Nice, mais cependant, les dernières élections sénatoriales appellent nos remarques. Les deux grands partis français qui se partagent le pouvoir se déchirent déjà, sept mois avant les élections présidentielles. Ils sont tous deux co-responsables de ce que vivent les niçois, mais pour l’heure c’est l’UMP qui gère Nice. C’est donc avec satisfaction que nous avons vu la débâcle aux sénatoriales du parti de M. Estrosi ; c’est également un revers très grave pour M. Sarkozy. C’est M. Estrosi qui par tous les moyens veut  faire disparaître l’authentique identité niçoise, la cantonnant dans un folklore à deux sous et c’est encore lui qui avec M. Sarkozy a inauguré à Nice l’année dernière les ferrailles de la honte commémorant l’occupation militaire de Nice en 1860 et le plébiscite truqué. Il nous est donc agréable que leur parti, rétrograde et va-t-en-guerre, scorie du passé, ait perdu la majorité au sénat français, ce qui laisse présager sa défaite définitive. »

Suite du communiqué cliquez  ICI

17 juin 2010

Droit à la présomption d'innocence bafoué d'Yvan Colonna: Pétition

colonna« La police française vient d’arrêter Yvan Colonna, l’assassin du préfet Claude Erignac. », Nicolas Sarkozy, le 4 juillet 2003.
Une phrase qui claque comme une condamnation et pour laquelle le berger poursuit un citoyen pas comme les autres.

« Toute personne accusée d´un acte délictueux est présumée innocente jusqu´à ce que sa culpabilité ait été légalement établie au cours d´un procès public… »
Tel est l´article 11 de la Déclaration universelle des droits de l´homme qui énonce la présomption d´innocence.
Qu´en est-il pour Yvan COLONNA du respect de ce droit fondamental ?

bandeau  <<< Pétition: Cliquez et signez !

Posté par LIBERA NISSA à 22:03 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

11 juin 2010

Monument du 150 eme anniversaire du "rattachement": faisons les comptes réels !

Carte_bleue_nissardaLe prix d'un kilogramme d'acier se situe actuellement à environ un euro. Les poutres métalliques couvertes de rouille édifiées sur le parking Sulzer et approuvé unanimement en tant qu'oeuvre d'art par le conseil municipal de Nice, pèsent 55 tonnes ! Sans tenir compte de la soi-disant symbolique artistique ( neuf barres pour neuf vallées du comté de Nice alors que cette chose a été conçu en 2007 et n'était au départ absolument pas destinée à défigurer Nice ), le prix réel de ce tas de ferraille est donc de:

55000 Kilogrammes multipliés par 1 euro = 55000 euros !

STATUE_STALINIENNEIl arrive que de richissimes collectionneurs spéculent sur des oeuvres d'art étranges en leur donnant une valeur que l'on peut trouver inappropriée. Cela n'engage que leurs fonds propres et libre à eux d'acheter tout et n'importe quoi et à n'importe quel prix, ça n'engage qu'eux ! Dans notre cas, l'acquéreur n'est autre que le contribuable niçois à qui on s'est bien gardé de demander l'avis. Les niçois estiment-ils par les temps qui courent opportun de financer par leurs impôts un tas de ferraille Stalinien de trente mètre de haut qui de plus est censé célébrer leur asservissement?
Au nom de quoi les niçois devraient-ils débourser deux millions d'euros (officiellement) pour cette chose ignoble qu'ils n'ont jamais demandé?
D'ailleurs qui est le fou qui a évalué le prix de neuf poutres en ferraille brute à deux millions d'euros?
Sûrement quelqu'un qui n'a jamais gagné son pain à la sueur de son front...

02 juin 2010

Sommet Franco-Africain dans un pays colonisé et inauguration d'un deuxième monument de la honte !

COMMUNIQUE L.R.L.N. du 1er juin 2010

DSC00111 « NICE OCCUPEE MILITAIREMENT - A l’occasion de l’inauguration du tas de ferraille commémorant le 150e anniversaire de l’annexion du Pays de Nice, la ville a été placée sous occupation militaire encore une fois, sous prétexte d’un sommet qui a provoqué tous les désagréments et dont les niçois étaient totalement exclus. Après les invasions militaires des 1er avril 1860 et 8 février 1871, c’est une nouvelle illustration de l’action malfaisante de la France à Nice qui à pris un prétexte pour faire une démonstration de force à Nice à l’occasion de l’anniversaire de l’annexion. Les vrais Niçois, bien mal récompensés de leur caractère hospitalier ont vu un président, d’origine hongroise et un maire dont Nice, naguère, a accueilli les parents, inaugurer une horreur conçue par un varois, pour célébrer la confiscation de leur liberté. Cela, en présence des chefs d’Etats africains d’ex-pays colonisés sur le territoire de Nice qui l’est encore, alors même que la république française imposa une loi raciste aux Niçois durant l’occupation révolutionnaire de Nice...

drapeau_occupantPlus qu’indigne, cette cérémonie a été profondément répugnante ; elle a soulevé le coeur de beaucoup, d’autant que ces ferrailles nous ont coûté deux millions d’euros de transport et d’installation et qu’il faudra un jour autant pour en purger le paysage. L’accès au périmètre où se déroulait ce lamentable simulacre, situé non loin du lieu où jadis coula en abondance le sang niçois sur l’échafaud révolutionnaire, était réservé aux porteurs le carte UMP ; il était en revanche formellement interdit à ceux qui signalaient leur amour pour Nice par des inscriptions en niçois sur leurs T-shirts. Partout des militaires lourdement armés, des cars de C.R.S. et des forces spéciales. Ce déploiement d’armes et d’uniformes en temps de paix, nous rappelle qu’il n’y avait pas de soldats français à Nice en 1944 et que Nice s’est libérée toute seule ; pourtant aujourd’hui la France envoie ses soldats chez nous pour faire les matamores. Beaucoup de Niçois ont eu l’impression de vivre ce qu’ont vécu leurs ancêtres en 1860 et 1871. La guerre à outrance est donc officiellement déclarée de nouveau à l’identité niçoise et à ceux qui aujourd’hui la défendent ».

« Cette démonstration de force, délibérée et provocante, ce mépris arrogant pour les vrais Niçois, cette volonté de détruire notre identité dont nous avons eu la preuve par les diverses actions anti-niçoises menées depuis deux ans par le ministre-maire qui est censé gérer la ville, la jactance hautaine et mensongère de ces non niçois qui parlent en notre nom et osent célébrer notre asservissement à Paris et à Marseille, toutes ces infamies ne peuvent demeurer sans réponse. Le 1er juin 2010 ce sont nos ancêtres et le vrai peuple Niçois qui ont été insultés ; les responsables en paieront le prix, car l’identité niçoise qu’ils croient agonisante est plus forte chaque jour et se renforce à chacune de leurs nouvelles malfaisances »

« Lors des dernières élections municipales, la L.R.L.N. avait averti les Niçois, de ce qui, fatalement, allait survenir si Estrosi était élu ; il n’a fallu que peu de temps pour que les faits confirment notre analyse. Le maire actuel n’a pas été élu avec une importante majorité, mais trop de niçois ont succombé au chant des sirènes ou se sont abstenus. Le résultat est là, nous en subissons tous les conséquences, et le pire est à venir »

STATUE_STALINIENNE«Il convient impérativement que les vrais Niçoise rejettent les partis français et résistent par tous moyens opportuns au rouleau compresseur du système politique oppresseur qui règne par l’argent et les médias. Il convient de gripper tous ses rouages et d’affaiblir ses relais à Nice. Les prochaines élections municipales donneront l’occasion aux Niçois de reprendre le pouvoir dans leur ville. Soutenus par nos amis et sympathisants, nous nous y employons déjà. Chacun, individuellement, doit préparer activement cette échéance électorale qui sera capitale pour Nice. L’histoire n’est pas figée, elle s’écrit tous les jours ; les triomphateurs d’aujourd’hui, ne sont que de néfastes funambules ; ces fossoyeurs de notre société, incapables, prétentieux et menteurs ne sont forts que de nos divisions. Ecrasés sous le poids de leurs fautes, en butte à une réprobation unanime, ils sont les vaincus de demain. Issa Nissa ! - Fin de communiqué ». 

Posté par LIBERA NISSA à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

19 novembre 2009

Coupe du monde : 2010 l'année des forfaitures !

coupe_du_monde_logo1  Pendant des années, les français ont pleuré sur le match joué contre l'Allemagne, en 1982 à Séville, suite à l'injustice incontestable dont fut victime la bande à Platini. Ce fut ensuite le tour des italiens d'être stigmatisés par ces bien pensants français qui les accusaient d'être des "cinéastes, plongeurs, tricheurs" dont étaient victimes les innocentes colombes bleues qui suivaient à la lettre le célèbre dicton de Coubertin: L'essentiel est de participer !
Les irlandais, souvent montrés en exemple pour leur état d'esprit sont les victimes aujourd'hui d'un vol manifeste! Tout amateur de football, pourvu qu'il ait un minimum d'objectivité, admettra que les irlandais méritaient largement la qualification pour la coupe du monde qui se déroulera en Afrique du sud en 2010. Le français moyen pourra toujours se cacher derrière sa mauvaise foi, tout comme  Nicolas Sarkozy qui a déclaré après le match "malgrés les péripéties, l'important est d'être qualifié".
En clair, la fin justifie les moyens !
Le football est tombé bien bas, et en 2010, les français chanteront "qu'un sang impur abreuve nos sillons" sur la terre de Nelson Mandela, suite à une fraude flagrante... Il semble que l'année 2010 sera celle de la célébration des fraudes. Le temps passe et les dirigeants français se félicitent toujours d'arriver à leurs fins, quelques soient les moyens utilisés...

"Jamais tu ne feras qu'un crabe marche droit."
Aristophane

Posté par LIBERA NISSA à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

14 octobre 2009

Estrosi et napoléon III: VIGILANCE !

MOTOLEON_IIIQuand on observe la dérive bonapartiste de son ami et chef de l'état français, avec l'affaire de la tentative d'intronisation du "prince Jean" à la Défense, on comprend mieux l'affection particulière qu'a Mr Estrosi pour Napoléon le petit dont il demande la réhabilitation. Selon lui, il fut un très grand homme injustement décrié, en particulier par Victor Hugo!

Il est vrai que concernant les jeux de chaise musicale et l'interprétation bonapartiste de la démocratie, il est loin d'être le dernier.


Estrosi Vénère Napoléon le petit
envoyé par Henry_Sappia_1871. - L'actualité du moment en vidéo.